Archives pour la catégorie Werber

Bernard Werber ! ! !

Dans les livres de Werber chaque châpitre est débuté par un petit sujet trés intéressant j’avoue alors pourquoi pas les dévoiler .

Encyclopédie : LES MUSES

Muse signifie en grec :  » tourbillon « . Filles de Zeus et de la nymphe Mnémosyne ( Déesse de la mémoire ), les neufs jeunes filles étaient destinées à l’origine à devenir nymphes des sources, des rivières et des ruisseaux. Boire leurs eaux, disait-on, incitait les poètes à chanter. Leur fonction évolua , cependant. Aprés avoir consolé ceux qui souffrent, elles entreprirent d’inspirer les créateurs, quel que soit leur domaine artistique. Elles demeuraient dans les montagnes d’Hélicon en Béotie. Musiciens et écrivains prirent ainsi l’habitude de venir se rafraîchir aux fontaines proches de leur sanctuaire. Elles se repartirent alors les rôles, chacune se consacrantà un seul art.

Calliope: la poésie épique, Clio: l’histoire, Erato: la poésie, Euterpe: la musique, Melpomène: le théâtre tragique, Polymnie: le chant religieux, Terpsichore: la danse, Thalie: le théâtre comique, Uranie: l’astronomie et la géométrie .

Losrque les 9 filles de Pieros, les piérides, les défièrent dans un concours d’art , les muses gagnèrent, et pour punir leurs concurrentes de leur audace les transformèrent en 9 corbeaux .

Encyclopédie : SAMADHI

Le bouddhisme évoque le concept de Samadhi. Ordinairement , nos pensées vagabondent en tous sens. Nous oublions ce que nous sommes en train de faire pour songer aux événements de la veille ou prévoir des projets pour le lendemain. En état de Samadhi, complétement concentré sur l’action présente, on devient maître de son âme. Le mot sanskrit Samadhi peut se traduire par:  » état d’être fermenent fixé « . En état de Samadhi les expériences des sens ne signifient rien. On est déconnecté du monde matériel et de tous les conditionnements, il n’y a qu’une motivation : l’Eveil ( nirvana ). On peut y parvenir en 3 étapes.

La 1ére est le  » Samadhi sans Image « . Il faut visualiser son esprit comme un ciel sans nuages. Les nuages, qu’ils soient noirs, gris ou or, sont nos pensées qui troublent le ciel. On les chasse une par une au fur et à mesure qu’elles apparaissent, jusqu’à avoir un ciel clair.

La 2ème étape est le  » Samadhi sans Direction « . C’est un état dans lequel il n’y a pas de chamin particulier vers lequel on souhaite aller, on n’a aucune préférence dansaucun domaine. On se visualise comme un sphère posée sur un sol plat qui malgré sa forme et sa fonction ne roule vers nul part.

Enfin la 3ème étape est le  » Samadhi de la vacuité  » ( définiton cf: http://www.absurditis.com/index.php?page=dico&lettre=V&mot=Vacuit%E9 ) . C’est une expérience dans laquelle on perçoit tout pareil. Il n’y a ni bien ni mal, pas de choses agéables ou déplaisantes,  ni passé, ni futur, pas de choses proches ou lointaines. Tout est égal. Et comme tout est similaire, il n’y a aucune raison d’dopter une attitude différente envers quoi que ce soit .

Bernard Werber

Au-dessus des hommes,
les Anges.
Au-dessus des Anges,
les Dieux.
Au-dessus des Dieux:

 
?

Ces mots ne vous parlent pas beaucoup et bien c’est normal, c’est ce qu’a cherché à écrire Bernard W. avec une trilogie qui nous fait vivre la vie d’un personnage ( Michael Pinson ) à travers différentes étapes

(suite…)

1...56789