Archives pour la catégorie Werber

Le blog de Bernard Werber

J’ai découvert son blog y a1h et j’y apprends des choses vraiment trop intéressantes c’est horrible. Voici le lien et quelques extraits que j’ai copié pour vous donnez un avant goût de ce qui vous attends là-bas ^^ Blog de Bernard Werber

AIDE AU TIERS MONDE
Aide payée par les pauvres des pays riches pour aider les riches des pays pauvres. ( Robert Burron )

AUTO-STOPPEUSE
Jeune femme généralement jolie et court vêtue qui se trouve sur votre route quand vous êtes avec votre femme.

BABY SITTER
Adolescents tenus de se conduire comme des adultes, de manière à ce que les adultes qui sortent puissent se comporter comme des adolescents.

BAGNOLE
Vieille auto dont toutes les pièces font du bruit, sauf la radio.

BANQUIER
Homme qui te prête un parapluie par beau temps et qui te le reprend lorsqu’il commence à pleuvoir. ( Mark Twain )

CONSULTANT
Celui qui retire la montre de ton poignet, te donne l’heure et te fait payer le service.

DÉMOCRATIE
Régime où tout le monde a le droit de dire que l’on est en dictature.
( Georges Hahn )

DICTATURE
Régime où tout le monde doit dire que l’on est en démocratie. (
Georges
Hahn
)

ÉCONOMISTE
Expert qui saura demain pourquoi ce qu’il a prédit hier n’est pas arrivé aujourd’hui.

FACILE
Se dit d’une femme qui a la même morale sexuelle que les hommes.

MISÈRE
Situation économique qui a l’avantage de supprimer la crainte des voleurs.
( Alphonse Allais )

PARENTS
Deux personnes qui aprennent à un enfant à marcher et à parler, pour ensuite lui dire de s’asseoir et de fermer sa gueule.

POISSON
Animal dont la croissance est excessivement rapide entre le moment où il est pris et le moment où le pêcheur en fait la description à ses amis.

SCOUT
Petit gars habillé en niaiseux qui suit un grand niaiseux habillé en petit gars.

TOURISME
Activité consistant à transporter des gens qui seraient mieux chez eux dans des endroits qui seraient mieux sans eux.

Ici un petit film pour vous montrer ce que j’essaie de transmettre depuis longtemps. On vous manipule grâce au montage et à la petite musique en arrière fond. C’est comme cela qu’aux actualités de 20h on vous fait croire que vous avez des convictions et que vous faites des choix politiques avec votre libre arbitre. En fait il suffit de vous montrer certaines images avec certaines musiques et on vous fait croire ce qu’on veut.

http://www.dailymotion.com/video/x1x7mc

PS: cette technique de manipulation peut aussi être utilisée positivement pour vous transmettre des bonnes idées. Je ne dis pas. Mais au moins prenez conscience de la musique en arrière fond et du montage comme un volonté d’un être humain de vous influencer.

Avec en titre  » Y a encore beaucoup de travail pour diffuser la connaissance  » .

Juste pour remettre les choses à leur place. Si vous croyez que tout le monde sait le be a ba de la connaissance vous vous trompez. Le fossé est énorme. Et la connaissance se diffuse si lentement. Pour souvenir cet extrait révélateur. Le type n’a pas l’air spécialement analphabète. Il a même l’air plutôt cultivé. Le public est vaste et pourtant…

Copernic et Galilée peuvent se retourner dans leur tombe, plus des 3 quarts de la planète n’ont pas encore compris.
Si vous avez un doute posez cette question simple à votre entourage: “sachant que le soleil se lève à l’est et se couche à l’ouest, dans quel point cardinal se lève et se couche la lune?”. Vous verrez, il y a encore beaucoup de travail.

PS: il y a quelque temps encore mon taxi me certifiait que l’homme n’a jamais pu mettre les pieds sur la Lune puisque c’était l’oeil de Fatima et que les images américaines d’Appolo n’était juste que de la propagande. J’ai essayé de lui apporter quelques arguments mais les siens étaient d’autant plus tranchés qu’il lui semblait évident que j’étais un naif tombé dans la propagande américaine.

Voilà ce que vous trouverez sur son blog j’avoue moi j’adhèreeeeeeeeee

L’encyclopédie du savoir Relatif et Absolu … par Bernard Werber ! ! !

Papesse Jeanne, Légende ou Réalité ?

Jeanne est né en 822 à Ingelheim, près de Mayence, en Germanie. Elle était la fille d’un moine évangéliste allemand du nom de Gerbert parti en Angleterre prêcher auprès des Saxons. Désireuse d’étudier, elle décide de se faire passer pour un homme sous le nom de Johannes Anglicus ( Jean l’Anglais ) et se fait engager comme moine copiste.

Elle voyage de monastère en monastère. A Constantinople elle rencontre l’impératrice Théodora. A Athènes elle apprend la médecine auprès du rabbin Isaac Istraeli. En Germanie elle parle au roi Charles le Chauve. Enfin en 848 elle obtient une chaire d’enseignement ecclésiastique à Rôme.

Dissimulant toujours son véritable sexe, elle gravit les marches du pouvoir grâce à sa grande culture et sa diplomatie. Elle rencontre le pape Léon IV et arrive à se rendre indispensable auprès de ce dernier au point de devenir son conseiller pour les affaires internationales. Quand Léon IV meurt en 855 elle est élu pape par les cardinaux sous le nom de Jean VIII. Après deux ans de pontificat sans problème Jean VIII tombe cependant enceinte. La papesse cache par des vêtements amples son ventre proéminent. C’est le jour de l’Ascension que survient le drame dans l’église Saint-Clément. Alors que Jean VIII salue les fidèles juchée sur un mulet, elle se tord de douleur et tombe. Quelques personnes accourent pour la secourir et découvrent sous les tissus un nouveau-né. Choc. Selon Jean de Maillie, la foule ahurie fut alors prise d’hystérie et la papesse Jeanne lapidée ainsi que son enfant.

Suite à cette affaire les cardinaux décidèrent de vérifier rituellement la virilité des papes. Le nouvel élu doit s’asseoir sur une chaise percée d’un trou d’où débordent ses testicules. Un homme vient vérifier et prononce la formule  » Habet duos testiculos et bene pendentes  » ( il en a deux et elles pendent bien ) .

La papesse Jeanne a inspiré le deuxième arcane du tarot de Marseille. Le personnage en robe de pape et coiffé de la tiare tient un ouvrage ouvert sur ses genoux, symbole de la première étape de l’initiation : l’ouverture à la connaissance par les livres. ( petit détail qui passe souvnt inaperçu : à côté d’elle, en tout petit, sur la droite de la carte se trouve un oeuf ).

L’encyclopédie du savoir Relatif et Absolu … par Bernard Werber ! ! !

Astronomie Maya :

Pour les Mayas le monde est divisé en trois couches : le sous-sol, la terre, le ciel.

La Terre était plate et carrée. Chacun de ses quatres angles était representé par une couleur. Le blanc au nord, le noir à l’ouest, le jaune au sud, le rouge à l’est. Et le vert au centre.

Cette Dalle carrée était placée sur le dos d’un crocodile géant reposant lui-même sur un bassin recouvert de nénuphars.

Le ciel était soutenu par quatre arbres colorés placés aux quatre points cardinaux. Au centre, l’arbre vert soutenait le milieu du ciel. La dalle du ciel pour les Mayas était composée de 13 couches chacune gardée par une divinité particulière.

La dalle du monde souterrain en revanche ne possédait que 9 couches, gardées elles aussi par des dieux spécifiques.

Chaque dieu avait une représentation spéciale dans le monde souterrain et dans le monde céleste.

On considérait que l’âme du mort suivait le chemin du soleil, c’est-à-dire qu’elle descendait dans les mondes souterrains comme le fait le soleil à la nuit tombante, pour remonter ensuite dans le ciel le matin, s’élever haut et rejoindre les dieux du monde céleste.

Les mayas étaient d’excellents mathématiciens. Ils avaient découvert le 0 et un système de comptage vicésimal, c’est-à-dire de 20 en 20 ( alors que nous utilisons un système décimal de 10 en 10 ) , très performant. Ils étaient surtout de remarquables astronomes. Ils ont construit des observatoires qui leur ont permis d’identifier la plupart des planètes et de noter dans leur calendrier les cycles lunaires et solaires avec une précision aboutissant entre autres à un calendrier profane de 365 jours, le HAAB, bien avant les occidentaux. Leurs prêtres prétendaient utiliser ce calendrier pour se projeter dans le futur ou dans le passé. Ils annonçaient ainsi les éclipses et les cataclysmes. Les Mayas considéraient que le monde naît et meurt de manière cyclique. Selon leur livre sacré, le POPOL VUH, le monde naîtra et mourra quatre fois. Le Premier Age était celui des hommes de glaise. Ces derniers étaient si mous et si stupides que les dieux préfèrent les éliminer. Puis est venu le Deuxième Age, celui des hommes de bois, mais ils manquaient de coeur et d’intelligence et les dieux les noyèrent dans un déluge. Ensuite deux héros : Hunahpû et Ixbalanqué sont venus affronter les monstres terrestres et ont donné naissance aux hommes du maïs qui eurent enfin l’humilité de vénérer la foudre du ciel.

La fin du prochain cycle, correspondant à un cataclysme détruisant définitivement le monde, a été prévue par les prêtres mayas à une date qui correspond à l’an 2012 dans le calendrier occidental.

 

Ps: ça fait peur vindieu

L’encyclopédie du savoir Relatif et Absolu … par Bernard Werber ! ! !

Apothéose :

L’Apothéose est l’acte qui consiste à métamorphoser un être humain en dieu ( théos ).

En Égypte, les pharaons considéraient que leurs prédécesseurs devenaient des dieux après leurs morts.  Ils pratiquaient donc la cérémonie d’Apothéose. Ce qui était pratique puisque cela leur permettait de se prétendre de leur vivant, eux-mêmes ,  » futurs dieux « .

En Grèce, le passage d’humain à dieu était une manière de transformer les héros fondateurs des villes en divinités aux pouvoirs magiques, ce qui augmentait le prestige des-dites cités. ( par exemple, Héraclès, simple mortel devient dieu et donne son nom à la ville d’Héraklion ). Alexandre le Grand reçut l’Apothéose à sa mort. Cet honneur fut même parfois accordé à des artistes comme Homère. Pour les romains de l’Antiquité, l’Apothéose suivait un rite particulier. Un cortège était formé de sénateurs, de magistrats, de pleureuses professionnelles, d’acteurs portant les masques des ancêtres, et d’un bouffon imitant le comportement du défunt. Avant de mettre le corps sur le bûcher on amputait le cadavre d’un de ses doigts pour qu’il reste quelque chose de lui sur Terre.

Puis le corps était incinéré et un aigle lâché pour servir de psychopompe et transporter l’âme du défunt vers le Royaume des dieux.

Jules César fut le premier Romain à recevoir son Apothéose officielle juste après son assassinat en 44 avant J.-C. Par la suite le sénat romain accorda l’Apothéose à tous les autres empereurs qui suivirent. Dans le domaine de la peinture et de la sculpture l’Apothéose est un thème récurent censé représenter la réception d’un homme parmi les dieux.

L’encyclopédie du savoir Relatif et Absolu … par Bernard Werber ! ! !

Koan :

Dans la culture japonaise zen, le koan est une phase paradoxale, destinée à nous faire réaliser les limites de notre logique. Elle semble absurde, pourtant elle va nous contraindre à une gymnastique nouvelle. Son but est de nous éveiller à une autre perception de la réalité. Un koan peut-même s’avérer trop douloureux pour une pensée trop « rigide ».

Cette douleur est issue du fait que le mental fonctionne dans la dualité, il aime les distinctions nettes et bien tranchées ( Noir/blanc, bien/mal, gauche/droite, vrai/faux, etc…). Avec le koan nous le forçons à quitter ses rails habituels. On peut dire  » vue par un triangle, la sphère est un koan ».

-Quand on ne peut plus rien faire, que peut-on faire ?

-Qu’il a-t-il au nord du pôle Nord ?

-Sans la présence d’une conscience l’univers peut-il éxister ?

-La lumière noire éclaire-t-elle ?

-Si deux mains en applaudissant font du bruit, quel est le bruit d’une seule main ?

- Une illusion peut-elle exister ?

- L’homme regarde le miroir, le miroir regarde l’homme.

-Quand la neige fond où va le blanc ?

-Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as ?

-Suis-je de mon avis ?

-Recherchez la liberté et vous deviendrez esclaves de vos désirs. Recherchez la discipline et vous trouverez la liberté.

-Toute chose n’est connue que parce que l’on croit la connaître.

-Ecoute le silence.

L’encyclopédie du savoir Relatif et Absolu … par Bernard Werber ! ! !

Hadès :

Son nom signifie l’  » Invisible « . Lorsque, après la défaite de Chronos, ses trois fils se partagèrent l’Univers, Zeus prit le ciel, Pséidon la mer, et Hadès reçut les mondes soutetrrains.

Exclu de la liste des douzes dieux olympiens car son royaume n’es pas dans la lumière, Hadès est les treizième dieu et aussi le plus redouté du Panthéon.

Installé sur son trône d’ébène, au fond des Enfers, il porte le casque de l’invisibilité offert par les cyclopes et tient dans sa main un sceptre de mort. A ses pieds, Cerbère, son  chien à trois têtes.

Pour l’apaiser, les Grecs immolaient au-dessus d’une fosse des taureaux noir dont le sang s’écoulait sur les fidèles, dans le culte de Cybèle ou de Mithra. On nommait ce rite : Taurobole.

Le royaume des Enfers d’Hadès est traversé par cinq fleuves : le Léthé ( fleuve de l’Oubli ) , le Cocyte ( fleuve des Gémissements ), le Phlégéthon ( fleuve du Feu ), le Styx ( fleuve de la Haine ), et l’Achéron ( fleuve de l’Affliction ).

Sur la barque de Charon, le passeur des Enfers, les âmes des morts traversaient le Styx. Chaque étape franchie en Enfer fonctionne comme un clapet interdisant tout retour en arrière. Seuls Ulysse, Héraclès, Psyché et Orphée parviendront à en remonter. Toutefois l’expérience aura pour eux un prix. Orphée perdra son amour, Eurydice ; Psyché moura à la sortie.

Hadès pour sa part ne quitta qu’une seule fois son royaume des Ténèbres: pour se trouver une reine. Comme il savait qu’aucune femme ne consentirait à descendre vivante au pays des lorts, Hadès se résolut à ouvrir la terre pour enlever la fille de Déméter, la jeune Perséphone.

L’encyclopédie du savoir Relatif et Absolu … par Bernard Werber ! ! !

Rire :

L’humor est provoqué par un accident dans le cerveau. Une information bizarre ou paradoxale est reçue par les sens mais ne peut-être digérée par le cerveau gauche ( celui qui compte, raisonne et contient l’esprit logique ) . Pris de court, il se met automatiquement en panne et transmet l’information parasite au cerveau droit ( intuitif, artistique, poète )? Celui-ci, de son côté, ne sachant que faire de ce colis piègé, envoie un flash électrique qui neutralise le cerveau gauche et lui laisse le temps à lui, cerveau droit, de trouver une explication artistique personnenne.

Cet arrêt momentané de l’activité du cerveau gauche toujours omnisurveillant entraîne aussitôt un relachement cérébral et l’émission d’endorphines ( l’hormone qui est aussi émise durant l’acte amoureux ). Plus l’information paradoxale est gênante pour le cerveau gauche, plus le cerveau droit va envoyer un flash puissant, qui provoquera une importante émission d’endorphines.

En même temps, comme un mécanisme de sécurité qui relâche la tension provoquée par l’information indigeste, tout le corps participe à l’effet décontractant. Les poumons rejettent l’air d’un coup, phénomène d’expiration accéléré qui est le début  » physique  » du rire. Ce qui entraîne une crispation et une décrispation par saccades des muscles zygomatiques du visage, de la cage thoracique et de l’abdomen. Plus en profondeur, les muscles cardiaques et les viscères sont agités de spasmes qui produiront un massage intérieur, décontractant l’ensemble du ventre au point de relâcher parfois les sphincters.

Pour résumer, le mental, ne pouvant digérer une information inattendue, paradoxale ou exotique, se neutralise lui-même. Il bascule en mode  » panne « . Il disjoncte. Et cet accident est finalement l’une de nos plus curieuses sources de plaisir. Plus une personne rit, plus son état de santé s’améliore. Cette activité ralentit la vieillesse et réduit le stress.

12345...9