Archives pour la catégorie MES FILMS

Nicolas Cage , Filmographie

Voilà j’avais envie de faire des filmographies sur certains acteurs, actrices, réalisateurs que j’aime. Pourquoi je commence par Cage qui n’est pas mon preféré car hier j’ai vu Lord Of War et je me suis rendu compte que l’air de rien ce mec a fait des films inoubliables ( enfin pour moi ) .

Image hébergée par servimg.com

Certes je vais vous citez sa filmographie entière ( copié, collé de Allociné.fr ) mais ce que je vais faire c’est parler de lui dans ses films qui m’ont fait vraiment l’aimer. Commençons

Neveu de Francis F. Coppola et Talia Shire.

Avant même d’étudier le théâtre au Lycée de Beverly Hills, Nicolas Coppola décide de changer de nom, devenant Nicolas Cage pour ne pas rester dans l’ombre de son illustre oncle, Francis F. Coppola ( Si je me souviens bien il a choisi le nom de Cage par rapport à un héros qu’il aimait étant gosse ). C’est néanmoins ce dernier qui lui offre son premier rôle dans Rusty James, en 1983. La même année, il est Randy, le rocker punk de Valley girl, rôle qui lance véritablement sa carrière.

En 1984, il retrouve Coppola en interprétant le gangster Vincent Dwyer de Cotton club, et rencontre Alan Parker pour qui il devient Al, un vétéran du Vietnam dans Birdy. Suivent quelques comédies dramatiques (Peggy Sue s’est mariée, 1986; Arizona Junior, 1987 ), et horrifiques ( Embrasse moi vampire, 1989 ), avant que le

Sailor et Lula de David Lynch, palmé à Cannes, ne vienne le révéler au grand public. ( même si j’avoue ce film est assez dur à suivre sérieux même avec la version commenté du réalisateur bref c’est du Lynch tout craché ^^ ).

Sa tragique performance de looser alcoolique dans le drame Leaving Las Vegas (1995) lui vaut l’Oscar du Meilleur acteur ( Voilà le 1er film de lui où je m’attarde. PUtain qu’elle performance et pas que lui Elisabeth Shue est aussi vraiment géniale ) .

Image de prévisualisation YouTube

(suite…)

Quentin Tarantino ! ! !

hebergeur d'image

Comment ne pas parler de ce réalisateur quand on est fan de cinéma? Réalisateur, scénariste, producteur, et même acteur, ce mec touche à tout et quand il y touche ça devient de l’or.

Au début des années 90 ( 93 , 94 ), Quentin Tarantino vend les scénarios de  » True romance  » et  » Tueurs nés ( deux films terribles ) , mais il devient frustré de ne pas les avoir réalisé lui-même aux vues du succés qu’ils ont eu ^^. Donc il décide de passer à la réalisation avec un TRES TRES bon  » Réservoir dogs « , dont il a écrit le scénario, avec excusez du peu, Harvey Keitel ( qui vraiment enthousiaste décide d’y jouer gratuiment ), Michael Madsen, Tim Roth. Il décide même de jouer dedans, rapidement devenu culte ( tout le monde connaît Mr pink, Mr white etc… )

En 1994 , il réalise encore un film CULTE qui permettra de relancer la carrière de John Travolta ( très bon en Vincent Véga ) ,  » Pulp Fiction  » avec aussi Samuel L. Jackson, Bruce Willis, Uma Thurman,Harvey Keitel, Wing Rhames et Quentin Tarantino, film qui obtiendra la Palme d’or du Festival de Cannes et l’Oscar du meilleur scénario ( rien que ça ).

Ensuite il tourne, en 1997 , le film  » Jackie Brown « , adapté du roman  » Rum Punch  » d’Elmore Léonard, avec Samuel L. Jackson, Robert DeNiro, Pam Grieret une Bande Originale fantastique et une réalisation parfaite. Même Bridget Fonda y est excellente et chiante.

Il ne réalise plus pendant 5 ans mais fait des apparitions dans quelques films comme  » Desperados « ,  » Une nuit en enfer  » ( la fameuse scène avec la danse de Salma Hayek hmmmmmm ). En 2002 , il revient derrière la caméra pour tourner ( pour moi l’un de ses meilleurs films ) l’histoire de vengeance d’une marié, j’ai nommé  » Kill Bill  » avec son actrice fétiche Uma thurman mais aussi David Carradine, Michael Madsen, Lucy Liu. Prévu à la base pour n’être qu’un seul film, l’Oeuvre sera finalement coupée en 2 volumes ( Kill Bill : volume 1 et 2 ) qui sortent à 6 mois d’intervalles en salle.

Puis en 2005 , il tourne une séquence du film  » Sin City  » de Robert Rodriguez et Franck Miller, et en 2007, il tourne avec justement Robert Rodriguez, un projet d’envergure, vibrant hommage aux films de genre dont il signe l’un des 2 segments  » Grindhouse  » ( oui ce sont deux films séparés, le boulevard de la mort et Planet Terror), l’autre étant réalisé par Robert Rodriguez.

Sorti en une seule partie aux États-Unis ( ils ont toujours de la chance eux ), avec de fausses bandes annonces entre les 2 films, comme un véritable Grindhouse de l’époque. Mais en France ils sont sortis séparément ce qui fut dommage car ayant vu les 2 ça perd de son charme ( même si beaucoup on pas aimé moi j’avoue c’était pas mal du tout, c’est clair ça change ) .

Ps : Ah oui j’allais oublier, il réalisa aussi un épisode de la série  » Les experts  » l’un des meilleurs même, et il fit une apparition très remarquée dans la série  » Alias« . Un GENIE ce type. En attendant Inglorious Bastards

R.I.P Mister Bernie Mac

 

 

Image hébergée par servimg.com

 

On vient d’apprendre par le Chicago Sun Times le décès ce matin de Bernie Mac. Le comédien avait été hospitalisé depuis le premier août dernier pour une pneumonie. Si on ignore les causes réelles de sa mort, le lendemain de son hospitalisation, des bruits laissaient entendre que son état était jugé critique par les médecins. Il avait seulement 50 ans.

Connu dans nos frontières pour avoir participé aux vols de gros sous orchestré par la bande de Ocean dans Ocean’s Eleven et ses deux suites, Bernie Mac fut une personnalité comique célèbre aux Etats-Uni avec son sitcom « The Bernie Mac Show ».

Il venait juste de finir ses prises de vues des films Old Dogs et Soul Men et l’enregistrement de sa voix pour Madagascar 2.

 

Image hébergée par servimg.com

Heath Ledger ,( The Dark Knight ): Un Joker parmis les étoiles

Il a réussi ce que si peu d’acteurs sont parvenus à faire avant lui : faire oublier sa belle gueule pour mieux imposer son talent. Il a mené une courte carrière en dents de scie jusqu’à Brokeback Mountain: le prix à payer pour ne jamais se répéter et faire le différence. ( Source Cinélive )

Image hébergée par servimg.com

Il a passé ces dernières années à décoller son étiquette de beau gosse pour obtenir un statut d’acteurs sérieux. Au début de sa carrière, il s’amusait, donc il s’en fichait. Jusqu’à ce que des producteurs le mettent en haut d’une affiche et qu’il réalise qu’il voulait bien y arriver, en haut de cette affiche, mais pour son talent et non pour des raisons commerciales.

Hollywood lui donne une vraie chance en 1999 avec  » 10 bonnes raisons de te larguer « . Ce film met aussitôt l’acteur sur le marché mais seulement des comédies pour ados, que Heath Ledger refuse en bloc, attendant un personnage plus consistant comme celui du fils de Mel Gibson dans  » The patriot, le chemin de la liberté « , qui le ménera ensuite au rôle titre de  » Chevalier « . Le comédien voit alors son portrait en grand sur l’affiche et panique : « j’avais le sentiment qu’on me servait une carrière sur un plateau alors que je ne la méritais pas, admettra-t-il plus tard. J’ai décidé de faure marche auurière et de recommencer depuis le début pour avoir une carrière que j’aurais choisie. J’avais besoin de faire de mauvais films et de faire des films intéressants mais non liés à un succés assuré au box-office. Je voulais presque que mes films ne gagnent pas d’argent. Je voulais qu’on m’oublie, avoir du temps et prendre du recul .« 

Son voeu est exaucé, mieux qu’il ne l’espérait car ne suivront que des flops, des  » frères du désert  » aux  » Frères Grimm  » en passant par  » le Purificateur  » . Seul son rôle secondaire mais complexe dans  » A l’ombre de la haine » en 2001, prouvera aux plus sceptiques qu’il sait jouer. Mais pour le confirmer, il devra attendre 2005 et son cow-boy gay du  » Secret de Brokeback Mountain « . A ceux qui lui disent que ce rôle est risqué pour sa carrière, il répond :  » Quelle carrière ? « 

Ce film est pour lui autant un défi personnel qu’un défi d’acteur et il avouera qu’il lui a donné le sentiment d’accomplir quelque chose, sentiment qui lui manquait avec les films précédents. Le rôle lui vaut une nomination à l’Oscar et le place en tête de liste pour de futurs blockbusters. Il préfère les petits films indépendants comme  » I’m not there  » où il incarne l’une des facettes de Bob Dylan.

Papa, fin 2005, d’une petite mathilda, Heath Ledger ralentit son activité alors que les propositions affluent. il veut profiter de sa fille et estime qu’un rôle doit vraiment valoir la peine pour la laisser quelques mois. Le Joker de  » The Dark knight, le chevalier noir  » le sortira ainsi temporairement de sa paternité tout comme ce qui s’avérera être son dernier film,  » The Imaginarium of Doctor Parnassus  » de Terry Gilliam qu’il n’a pas pu terminer.

Heath Ledger aimait dire qu’il se laissait porter par la vie. La mort l’a rattrapé. A 28 ans. A cause d’une overdose de médicaments. Un accident.

Regardez Gratuitement des films en Streaming ! ! ! Regardez les films en streaming !!!

 

FILMS EN STREAMING ! ! !

 

< <<<<< Allez-y

Sur la gauche une nouvelle page  » Vos goûs, vos envies  » mais cette fois ce sont des films d’autres bloggers il y a pour l’instant que Neverland que vous pouvez voir en entier ( un film émouvant de toute beauté ) cliquez dessus et faites partagez vos goûts du cinéma ! ! !

Mon but n’est pas de faire comme tout les sites de films en streaming mais juste de vous donnez des liens de films que j’ai aimé et que je vous conseille de voir, donc ça ne sera pas une liste de films qui fait 500 noms mais une petite dizaine que vous pourrez regarder ( je vérifie si le film marche avant de vous donner le lien avec une petite fiche du film à proprement parler ) et pour ce qui est de l’ordre alphabétique ben y en aura pas c’est au feeling. Donc regardez en streaminggratuit

Cliquez sur  » lire la suite  » pour voir mes films

 

 

 

(suite…)

Pearl Harbor de Michael Bay

Hier je me suis maté un petit DVD sympathique, histoire de profiter du Home Cinéma ( euhh non je me vante pas ^^ ) bref j’ai mis Pearl Harbor.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Et je dois l’avouer j’ai encore plus apprécier qu’au cinéma. Bon premier point je ne connais pas les vrais aboutissements de l’histoire ( j’ai d’ailleurs vu un reportage genre Loose change pour les attentas du 11 septembre SVP regardez si vous connaissez pas c’est choquant ). donc pour en revenir au reportage, on disait que les américains savaient très bien que les japonais allez attaquer la base et qu’ils avaient à moitié vidé leurs bateaux et regroupé exprès, et que c’était l’excuse pour lancer la Fameuse Bombe sur leur pays.

Bref revenons en au film , qui certes prend des libertés historiques ( c’est du Michael Bay quoi ) et surtout la fin héroïque, un peu trop beaucoup énormément PATRIOTIQUE ^^. En tout cas moi je voulais juste parler de la soi-disante scène du bombardement, qui m’en a mis pleins les yeux, et qui de surcroît est d’une intensité énorme. Je me suis mis à imaginer ses hommes coincés dans l’épave de leur bateau, de la surprise que EUX ont vécu ( imagine tu es entrain de dormir et d’un seul coup on te tire dessus ) donc je dois dire  que rien que pour cette scène et même le début du film ( la petite histoire d’amour ) vaut le détour hormis une fin qui gâche un peu la chose et qui aurait dû montrer même si ça aurait été hard justement le lancement de cette bombe.

Image de prévisualisation YouTube

En tout cas un claque visuelle et un son de toute beauté , lors du  » débarquement  » japonais sur Pearl Harbor.

PS: Bon pas la même intensité qu’un World Trade mais un cauchemar pour ceux qui l’ont vécu ( d’ailleurs World Trade est le seul film où l’on est sorti avec JB et ne pas parler en sortant de la salle )

Once Upon a Time In West de Sergio Leone

il etait une fois dans l’Ouest ! ! !

NOTE : 8,5/10

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Hier sur Paris Première passé Il était une fois dans l’Ouest, c’est le genre de film que tout le monde a vu, c’est aussi le film que l’on a en dvd que l’on regarde pu forcément mais quand il passe à la télé magie on le regarde.

Sorti sur les écrans en 1969, Il était une fois dans l’Ouest a été un immense succès en Italie et dans toute l’Europe, mais c’est en France que le film de Sergio Leone a eu le plus d’impact. A la première place du box-office de cette année-là et de la décennie, il a été vu par près de 15 millions de spectateurs. C’est le troisième plus grand succès de l’histoire du cinéma en France, derrière Titanic et La Grande Vadrouille.

Que dire de ce chef-d’oeurvre de Sergio Léone, un génie comme on en fait plus, mais surtout que dire de la Musique de Mr Ennio Morricone, je trouve même pas les mots. Bref un film aussi porté par un quatuor d’acteurs magnifiques, Charles Bronson, Henry Fonda, Claudia Cardinale et Jack Elam.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Tout commence par une banale préparation de repas, Brett Mcbain s’apprête à recevoir sa femme, Jill Mcbain, mais soudain un calme plat retentit et s’en suit un carnage. Toute la famille est tué le père et les deux 3 enfants, quand soudain on voit les assassins et que la caméra tourne vers des yeux bleus que tout le monde connaît ceux de Henry Fonda ( petite anecdote dans la version commentée du DvD on apprend que le fait de voir Henry Fonda être l’auteur du carnage avait fait un buzz énorme, cet acteur qui d’habitude joue des rôles de super gentil ),

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

donc après ce carnage on arrive sur un quai de gare où l’on voit toute la maîtrise de Sergio Léone pour capter le spectateur, gros pla sur les regards, bruits de fond accentués. Et la musique de Morricone qui prend toute son ampleur avec la présentation de chaque personnage . Ma préférence en faite j’en ai pas sauf peut-être L’harmonica ( Charles Bronson ). Car avant tout le sujet principal du film est une vengeance pur et simple où le destin de ces 4 personnages vont se croisés.

Le génie de Morricone ( d’ailleurs remarqué la scène où la caméra vole au dessus du quai de gare , scène reprise dans Retour vers le fututr 3 ) et le talent de Léone font de ce film un pur plaisir des yeux et des oreilles. Un film à voir et à revoir Absolument

123456...10