Archives pour la catégorie Les FILMS à voir

Un film-documentaire coup de coeur pour moi ^^

Les seigneurs de la mer ! ! !

le site officiel ICI

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Un film doucumentaire de Rob Stewart sur les tueries, la barbarie même faites sur les requins.

Il y a chaque années 5 décès dans le monde qui sont causés par des requins. En un an, les crocodiles ont tué dans le monde autant de personnes que les requins en 100 ans. Le crocodile est pourtant protégé… 

http://www.dailymotion.com/video/x4sab2

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Depuis l’enfance, Rob Stewart se passionne pour les requins. À tel point qu’il est devenu biologiste et photographe sous-marin afin de pouvoir nager avec eux, décrypter leur mystère et déconstruire le mythe du requin mangeur d’hommes. Ce mythe, entièrement fabriqué, serait selon lui responsable de l’indifférence qui entoure, un peu partout dans le monde, le massacre de la population de requins à des fins commerciales. Du Costa-Rica aux Îles Galapagos en passant par le Guatemala, Stewart et l’équipage de l’activiste des mers Paul Watson tentent de dénoncer et de mettre en échec les braconniers à la solde de mafias asiatiques soutenues par des gouvernements corrompus. Il y va de l’équilibre écologique de la planète.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Le  » Shark-Finning  »

Le documentaire dénonce la pratique du Shark-Finning qui menace d’extinction les requins. Pratiquée essentiellement dans les pays en voie de développement, elle consiste à pêcher les requins pour leur couper les ailerons puis à en rejeter les corps à la mer, la plupart du temps encore vivants.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Les Seigneurs de la mer a obtenu le Prix du Public à l’Atlantic International Film Festival, au Festival International du Film de Lauderdale et au Gen Art Film Festival.

Il a également obtenu le Prix Planète Thalassa au Festival mondial de l’image sous-marine et le Prix du Meilleur Film au Festival International du Film de Palm Spring ( Source Allociné )

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit 

Hugh Jackman et Ewan McGregor dans un thriller qui semble pas mal du tout  » Deception  » …

Deception ! ! !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Un thriller de Marcel Langenegger avec Hugh Jackman ( Wyatt ), Ewan McGregor ( Jonathan ), Michelle Wiliams, Maggie Q, Natasha Henstridge, Lynn Cohen, Lisa Gay Hamilton, Malcolm Goodwin

Synopsis : Jonathan est un comptable qui mène une vie sans histoire…Jusqu’au jour où il rencontre Wyatt, un étrange avocat séducteur qui va lui faire découvrir un mystérieux « sex club ». Mais dans ce nouveau monde, Jonathan est très vite entraîné au coeur d’une machination diabolique en devenant le principal suspect dans la disparition d’une femme et de plusieurs millions de dollars… ( source Cinémax )

http://www.dailymotion.com/video/x4sz0q

Critique de  » 3H10 to Yuma « 

Source CinémaFrance ! ! !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Lorsque Gladiator affronte Batman cela donne 3h10 pour Yuma, remake d’un grand classique du western des années 60 mis en scène par le réalisateur de Walk the line.

http://www.dailymotion.com/video/x4t85m

Le western est depuis longtemps tombé en décrépitude à Hollywood, malgré quelques belles tentatives pour le relancer comme Impitoyable ou bien encore plus récemment Open Range. Une chose est sûre, ce 3h10 pour Yuma est à placer dans le haut du panier. James Mangold parvient en effet à donner une nouvelle fraîcheur au genre, avec un certain sensationnalisme au niveau du spectacle, mais conserve tout de même un grand classicisme en respectant parfaitement les codes du genre. Basé comme évoqué précédemment sur un film du même nom sorti dans les années 60, le scénario de la version 2008 a su prendre les éléments les plus pertinents et adapté le reste pour le rendre plus conforme aux attentes des spectateurs actuels.Vous rêviez de voir le général Maximus opposé au justicier de Gotham City, et bien James Mangold l’a fait, ou il a tout du moins réuni leurs interprètes devant sa caméra pour un duel au sommet. Russell Crowe est en effet Ben Wade, dangereux hors-la-loi dépouillant sans vergogne les transports de fond de la compagnie des chemins de fer. Christian Bale est quant à lui Dan Evans, modeste fermier à la jambe estropiée suite à la guerre de sécession où il servit pour les Nordistes. Les destins des deux hommes se retrouvent liés lorsque Ben Wade est appréhendé et que Dan Evans se porte volontaire pour le mener à la gare de Contention afin de le mettre dans le train-prison de 3h10, à destination du pénitencier de Yuma. Commence alors pour les deux hommes que tout oppose un périple de 72 heures où ils vont devoir affronter divers dangers comme traverser des territoires indiens, se heurter aux autorités d’un village minier qui souhaitent en finir directement avec le criminel, sans oublier les complices de Wade menés par le psychotique Charlie Prince, prêt à tout pour libérer son chef.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Ainsi le personnage de Will, le fils de Dan, prend une part plus importante dans l’histoire, permettant ainsi d’approfondir la relation entre les deux protagonistes principaux qui font de l’enfant un de leur centre de discussion et un élément déclencheur de la tension qui existe entre eux. D’ailleurs le scénario parvient à mettre en exergue la relation plus qu’ambiguë qui se crée entre Evans et Wade durant les 72 heures qu’ils passent ensemble. On peut faire un parallèle avec Heat où les deux personnages nouent une relation teinté de respect mutuel, dans 3h10 pour Yuma cela va presque à de l’amitié vu qu’ils passent les trois quarts du film ensemble. Il est intéressant de voir la manière dont évoluent les deux personnages, qui chacun de leur côté envient une partie de la vie de l’autre. Wade voit chez Evans la famille et l’affection qu’il n’aura jamais à cause de la vie qui est la sienne, tandis que Dan donnerait tout pour le courage et l’admiration que suscite le truand auprès de son fils.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

3h10 pour Yuma, comme l’indique le titre, est une heure fatidique, ainsi à aucun moment on a le temps de s’ennuyer durant les 115 minutes du métrage qui se construit comme une course contre la montre où l’action a la part belle : attaque musclée de diligence, duel au pistolet, fusillade générale en pleine rue, tout y est comme aux plus glorieuses heures du western et le tout avec style et soutenu par une bande son signée Marco Beltrami qui mérite largement sa nomination aux oscars.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

En sus du spectacle, ce qui confère une dimension supplémentaire à 3h10 pour Yuma c’est son duo star. Russell Crowe est flamboyant en gangster érudit, redoutable tueur, mais dans lequel on décèle un part d’humanité. Christian Bale apporte toute sa retenue à un héros qui l’est malgré lui, qui cherche à regagner l’estime des siens après avoir trop longtemps compté sur les autres pour que sa vie change. Grâce à ces acteurs, aucun des deux personnages n’est vraiment ce qu’il semble être de prime à bord, chacun ayant sa part d’ombre et de lumière.

Un duel charismatique qui tient toutes ses promesses pour deux acteurs au sommet. Si tous les westerns étaient comme celui-là, le genre ne serait pas si rare. ( C. Wake ^^ )

Pleins de photos de Hellboy 2 : The golden Age

Un max de photos et le trailer en HD ! ! !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

(suite…)

La bande annonce de Hellboy 2 …

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

http://www.dailymotion.com/video/x4841e

Critique de MR-73 de Olivier Marchal

Cinéma-france ! ! !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Après l’ovationné 36, Quai des Orfèvres, le duo gagnant formé par Olivier Marchal et Daniel Auteuil se reforme à l’occasion de MR-73, un polar ultra-sombre suivant un flic à la dérive.

http://www.dailymotion.com/video/x47wjh

MR-73 est la dernière pièce du tryptique initié par Olivier Marchal sur le monde de la police il y a voici 6 ans, introduit avec un honnête Gangsters, développé de fort belle manière avec 36, Quai des Orfèvres et qui se conclut aujourd’hui par MR-73, son œuvre la plus personnelle mais également de loin la plus noire. En effet les as de la police parisienne entrevus dans 36, Quai des Orfèvres laissent ici place à un flic détruit à la recherche de son âme, mis à l’écart et renié par ses pairs, et qui évolue dans un SRPJ marseillais manquant cruellement de moyens.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

MR-73 suit donc l’errance et la marginalisation de Louis Schneider, l’un des meilleurs enquêteurs de sa brigade mais qui ne s’est jamais remis de l’accident qui a coûté la vie à sa fille et plongé sa femme dans un état semi végétatif. Schneider, qui trompait sa femme avec sa supérieure hiérarchique à cette période-là, traine une culpabilité insoutenable et une rancœur tenace envers son ancienne maîtresse qui dirige aujourd’hui son service. Il ne vit désormais que pour son métier, la dernière chose qui lui maintienne la tête hors de l’eau. Malgré la réticence de l’IGPN convaincue qu’il est une menace pour ses collègues, du fait de son addiction à l’alcool, il reste le meilleur atout de la police marseillaise pour résoudre une sordide affaire de meurtres en séries s’approchant de la barbarie. Parallèlement, d’anciens fantômes refont surface, avec Justine qui sollicite l’aide de Schneider suite à la remise en liberté de Subra, un dangereux psychopathe qui massacra la famille de la jeune femme quelques années plus tôt et qui avait été appréhendé par Schneider à l’époque. Cette rencontre va permettre à Schneider de ne pas sombrer entièrement et de chercher une rédemption qu’il n’espérait plus.

la suite dans la suite ^^

(suite…)

Le prince Caspain est de retour …

Le monde de Narnia 2

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Un an après les fantastiques événements relatés dans Le Monde de Narnia  Chapitre 1 : le lion, la sorcière blanche et l’armoire magique, les rois et les reines de Narnia sont de retour dans leur merveilleux royaume. Mais dans le pays magique, 1300 ans se sont écoulés… Pendant leur absence, l’Age d’or est arrivé à son terme. Narnia a été conquis par les Telmarins et se trouve à présent sous la domination du malveillant roi Miraz. Les quatre enfants font bientôt la connaissance d’un étonnant personnage : le véritable héritier du trône de Narnia, le jeune prince Caspian. Celui-ci est contraint de vivre caché parce que son oncle Miraz trame sa perte afin d’imposer son propre fils nouveau-né comme roi. Avec l’aide d’un gentil nain, d’une souris parlante nommée Ripitchip, d’un blaireau appelé Chasseur-de-Truffes et d’un Nain noir, Nikabrik, les Narniens, guidés par les puissants chevaliers Peter et Caspian, s’engagent dans une quête à la recherche d’Aslan, pour sauver Narnia de la tyrannie. 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Le Monde de Narnia Chapitre 2 : Le Prince Caspian, réalisé par Andrew Adamson et interprété par Georgie Henley ( Lucy ), Skandar Keynes ( Edmund ), William Moseley ( Peter ), Anna Popplewell ( Susan ), Liam Neeson ( Aslan ), Ben Barnes ( Caspian ), Peter Dinklage ( le Nain rouge Trompillon ), Warwick Davis (l e Nain noir Nikabrik ), Vincent Grass ( le docteur Cornelius ), Ken Stott ( le blaireau Chasseur-de-Truffes ) et Shane Rangi ( le minotaure Asterius ).

http://www.dailymotion.com/video/x3o8j0

Sortie le 2 Juillet 2008 au cinéma. 

1...34567...15