Archives pour la catégorie Comédie

La bande annonce de Tropic Thunder …

ça promet

http://www.dailymotion.com/video/x4r6y9

Quand Ben Stiller revient derrière et devant la caméra ça donne ça …

Tropic Thunder ! ! !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

Tropic Thunder, réalisé et co-écrit par Ben Stiller, est un film qui promet et qui devrait illuminer les écrans français dès le 27 août 2008. Premièrement, parce que le long-métrage est scénarisé par Etan Coen ( American Dad, King Of The Hill ) et Justin Theroux ( acteur abonné aux films de David Lynch depuis Mulholland Drive ). Deuxièmement, Tropic Thunder est doté d’un casting en béton : Ben Stiller ( Speedman ), Robert Downey Jr ( Kirk Lazarus ), Jack Black ( Jeff ‘Fats’ Portnoy ), Nick Nolte, Steve Coogan… On attend également les caméos savoureux de Tom Cruise, Matthew McConaughey, Tobey Maguire et Justin Theroux !

Ce film de guerre sur un groupe d’acteurs partis pour tourner un film à gros budget et qui se retrouvent impliqués dans un véritable conflit armé promet de franches rigolades. Vous pouvez retrouver ci-dessous la première bande-annonce…

Critique de  » Soyez Sympas, rembobinez « 

Critiques Cinéma-france ! ! !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Michel Gondry nous présente son nouveau film américain entouré de Jack Black, Mos Def et Danny Glover. Un bijou.Qui ne connaît pas Michel Gondry ? Son style si particulier, son écriture, sa réalisation et ses idées folles ont fait de lui un artiste renommé, décalé et respecté dans le monde du cinéma. Après la réalisation de nombreux spots publicitaires et de clips vidéo pour le compte de Björk, Daft Punk, Rolling Stones et plein d’autres, il se lance dans le monde du septième art : on lui doit Human Nature, l’excellent Eternal Sunshine of the Spotless mind avec Jim Carrey et Kate Winslet, La Science des Rêves et aujourd’hui Be Kind Rewind, c’est-à-dire Soyez sympas rembobinez en français.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

(suite…)

Critique de  » A bord du Darjeeling Limited « 

Critique Cinélive ! ! !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Tout le monde voudrait être Wes Anderson. Tout le monde. Si un astéroïde devait entrer en collision avec la Terre et qu’une fusée abritant une poignée d’humains censés perpétuer la race était envoyé dans le cosmos, Anderson en ferait à coup sûr, partie. Qui mieux que lui saurait parlé de nous ? Nul besoin d’observer l’oeuvre au microscope, sous tout ses angles et ses décadrages, pour réaliser à quel point le cinéaste connaît ses contemporains. Il les fait évoluer à travers de petites vignettes teintées de mélancolie, dans lesquelles chaque regard traduit un profond soupir, loin de tout formalisme, de toute contrainte narrative. Libre comme l’air ? Oui, mais une liberté boiteuse : les élus de ses films avancent par à-coups, comme pour ne pas trop raviver la fêlure qui est en eux.

Tous recherchent quelque chose. Les frères Whitman aussi. Ils sont trois, ne se sont plus parlé depuit la mort de leur père, et les voilà en Inde, embarqués dans un train- le Darjeeling, donc – à la recherche de leur mère partie vivre dans on ne sait quel ashram, quelque part, à gauche après la vache sacrée. La quête maternelle sera surtout spirituelle.

Il est intéressant d’observer le film à travers ses accessoires, en corrélation avec l’évolution intérieure de Francis, Jack et Peter ( et dont ils auront toutes les peines à vouloir se détacher ), soit : onze valises, une imprimante et une machine à plastifier ( le vrai kit de survie nerd ), symboles de leur rattachement à une certaine période de leur vie. Soit aussi : le train ( surtout celui-ci ), moyen de locomotion lent et imprévisible ( surtout celle-ci ) comme le sont la route menant à l’âge adulte ou encore les lunettes du paternel décédé dont refuse de se séparer Peter, provoquant de très verts échanges de vacheries. Petit à petit, le train devient trop étroit pour contenir leur cour de récréation personnelle et c’est au contact de l’extérieur, livré à eux-mêmes et aux autres, que le trio se réalisera, détournant enfin les yeux de son sacrosaint nombril.

Le génie de Wes Anderson, c’est de ne jamais faire peser l’exiguïté de décor, et de celle, intérieure, des frangins. Au contraire, sa mise en scène ouverte, fkuide,aérienne, s’emble s’amuser des retrouvailles  » rocambolesques  » de la fratrie, qu’elle accompagne en douceur, sans pour autant de flèches lumineuses le périmètre du changement en profondeur qui se profile. C’est l’une des grandes forces de Wes Anderson : il suggère, ne pointe ni ne surligne jamais, un tel procédé irait à l’encontre d’un art qu’il ne confie jamais à un unique savoir-faire. Les influences, variées, cohabitent : à l’ironie latine répond un sens absurde typiquement anglo-saxon, enrobé enrobé d’une texture orientale chatoyante, d’une élégance extrême. On ne regare pas A bord du Darjeeling Limited, on s’en imprègne. on en savoure chaque minute, chaque plan, chaque dialogue. Et on en redemande.

Wes Anderson revient très fort avec une comédie mélancolique, burlesque, rythmée par une somptueuse bande originale.

Step brothers …

Le prochain film de Will Farrel s’annonce vraiment drôle.

Pour les fans, voici l’affiche du prochain film de Will Ferrell, véritable star comique au Etats-Unis, mais encore peu connu en France (du moins, le succès y est très inférieur). Son titre : Step Brothers.
Le film est réalisé par Adam McKay, réalisateur fétiche de Will Ferrell, puisqu’il est le réalisateur de ses derniers gros succès ( américains ), tels que Ricky Bobby, roi du circuit, et La légende de Ron Burgundy, présentateur vedette.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Step Brothers est aussi l’occasion pour Will Ferrell de retrouver son partenaire de Ricky Bobby, roi du circuit, John C. Reilly. Ils y jouent deux hommes totalement immatures qui vivent l’un chez sa mère, l’autre chez son père. Lorsque les deux parents décident de se marier, nos deux héros deviennent des demi-frères ennemis…

La sortie est prévue au 25 juillet aux Etats-Unis, et le 3 septembre en France

Wall-E

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

J’ai trouvé ce teaser, je ne l’avais jamais vu alors à vous de voir ^^

http://www.dailymotion.com/video/x4bf88

 

Et un deuxième car j’avoue ce robot me fait craquer avec sa musique

http://www.dailymotion.com/video/x3snkx

The Diary of Scarlett Johansson…

Le journal d’une baby-sitter ! ! !

14 Mai 2008

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Puisque l’on parle cinéma parlons de tous ^^

Une comédie satyrique avec la sublime Scarlett Johansson, Paul Giamatti, Chris Evans et Laura Linney, dans la lignée du film Le diable s’habille en Prada. Sorti depuis le 24 Aout aux USA, le film n’atteint pas l’effet souhaité et se perd dans son sujet mal traité…. —>

 

(suite…)

1234