Archive pour avril, 2011

The road ( La route ) de John Hillcoat

La route !!!

Sortie le 27 Janvier 2011

 NOTE : 8,5/10

hebergeur d'image

Un film de John Hillcoat donc avec Viggo Mortensen,  Kodi Smit-McPhee et à des degrés moindres, Charlize Théron, Guy Pearce et Robert Duvall . La route est un film tiré du roman éponyme de Cormac McCarthy.

Synopsis Il y a maintenant plus de dix ans que le monde a explosé. Personne ne sait ce qui s’est passé. Ceux qui ont survécu se souviennent d’un gigantesque éclair aveuglant, et puis plus rien. Plus d’énergie, plus de végétation, plus de nourriture… Les derniers survivants rôdent dans un monde dévasté et couvert de cendre qui n’est plus que l’ombre de ce qu’il fut. C’est dans ce décor d’apocalypse qu’un père et son fils errent en poussant devant eux un caddie rempli d’objets hétéroclites – le peu qu’ils ont pu sauver et qu’ils doivent protéger. Ils sont sur leurs gardes, le danger guette. L’humanité est retournée à la barbarie. Alors qu’ils suivent une ancienne autoroute menant vers l’océan, le père se souvient de sa femme et le jeune garçon découvre les restes de ce qui fut la civilisation.

Hebergement gratuit d'image et photo Hebergement gratuit d'image et photo

Voilà un sujet déjà traité certes mais qui n’a rien a envié à ces prédécesseurs. Un monde où plus rien, enfin presque, n’a survécu et où l’on suit le périple d’un père et de son fils dans ce dit monde. Et c’est là toute l’alchimie de ce film, ce duo au combien imprévisible ( mais aussi connu, un énorme acteur face à un jeune enfant ) et c’est en ça que la performance est géniale. Car pas à un seul moment le jeune acteur, Kodi Smit-Mcphee, n’a quelque chose a envié à Viggo Mortensentant sa performance est magnifique. Pas à un seul moment on se dit que Viggo survole le film ^^. Mais le film est intéressant sur beaucoup de point Hors ce contexte de fin du monde, car il repose avant tout sur l’amour d’un père pour son fils mais comme dit plus haut dans un contexte totalement différent de la vie dite normale. Comment élevé son fils dans ce contexte là ? Lui apprendre à survivre et non à jouer , lui apprendre à se protéger et même lui apprendre à tuer ( chose toute fois pas banale ) et non à être un bon fils dans un monde où ne règne que barbarie. Lui apprenant à devenir un homme tout en sachant que presque tout espoir est perdu. Dans un monde ou l’on doit survivre et vivre, dans un monde où l’espoir est la seule chose qu’il nous reste …. Un film où l’on traite aussi différents sujets, dont le suicide ( et dans ce cas le pistolet est un des personnages principal ), le suicide est omniprésent et surtout ne serait-il pas souhaitable dans ce monde là ???

hebergeur d'image

Ajouté à cela une musique envoutante, et sublime signée Nick Cave ( une musique presque totalement décalée de cette univers barbare ) puis un Viggo Mortensen comme, presque à son habitude, nous livre une interprétation physique énorme ( un peu à la Christian Bale pour The machinist), il a perdu énormément de poids, limite squelettique ( mais où est donc Aragorn ?? ).  Kodi Smit-McPhee, jeune acteur australien, dont la performance est impeccable. Une Charlize Théron quand à elle qui n’apparaît qu’à travers les flash-back du père mais reste sublime et bien entendu n’a pas choisi le même destin ( quoique ). Mais aussi les brèves apparitions de divers personnages offrent à ce film un espoir, l’espoir d’un père qui croit que malgré tout, malgré ce monde, ce cauchemar … que tout n’est pas perdu, l’espoir existe et reste l’unique moyen de vivre, de survivre.  

Et surtout vers un final étonnant donc on ne peut que se sentir concerné ….

Image de prévisualisation YouTube

A love song for Bobby Long

A Love Song For Bobby Long !!!

Sortie le 13 Septembre 2006

Image hébergée par servimg.com

Lorsque Pursy revient à la Nouvelle-Orléans après la mort de sa mère, elle s’attend à trouver la maison de son enfance abandonnée. Elle a la surprise d’y découvrir deux amis de sa mère : Bobby Long, un ancien professeur de littérature, et son protégé et biographe Lawson Pines, qui y vivent depuis longtemps et n’ont pas l’intention d’en partir…

Image de prévisualisation YouTube

Film sorti en 2004 directement en dvd si je ne m’abuse, raconte l’histoire de 3 personnages campés par John Travolta, Scarlett Johansson et Gabriel Macht.

Tout d’abord John Travolta joue ici le rôle d’un ancien professeur, devenu alcoolique et squattant la maison d’une femme morte avec son meilleur ami jusqu’à l’arrivée de la fille de la fille de la défunte. De ce fait ils ne leur restent plus qu’un an à vivre dans cette maison. Donc personnage au passé trouble dont on apprend tout sur la fin du film ( trop touchante ) et qui se révèle au début un peu chiant mais tout au long du film un homme merveilleux qui chante à merveille ( les musiques sont FORMIDABLES ) .

Puis vient Scarlett Johansson ( Pour le film, l’actrice elle est nommée aux Golden Globes 2005, dans la catégorie Meilleure Interprétation féminine dans un film dramatique ) , qui elle joue le rôle de la fille qui revient pour l’enterrement de sa mère , qu’elle n’a pas connu. Elle qui au départ s’attendait à trouver une maison splendide, trouve une ruine avec deux squatteurs à l’intérieur. Elle va mené la vie dure à ces deux protagonistes, ignorant le fait qu’ils n’ont droit qu’à Un an dans cette maison ( chose qu’elle apprendra biensûr à la fin avec bien d’autres secrets super émouvant ).

Et le dernier Gabriel Macht, lui et le meilleur ami de Bobby Long, il écrit un livre sur lui ( enfin il essaie ^^ ) qui connaît tout de lui jusqu’à ses plus profonds et tristes secrets.

Image hébergée par servimg.com

Donc un film pleins de charmes, d’amours, et de tristesses qui nous emmène vers un monde ou les secrets les plus tristes ne doivent jamais être dévoilés, où l’amour des autres est primordiale. En tout cas un grand moment d’évasion et surtout une putain de leçon de vie.

Image de prévisualisation YouTube

The Mentalist !!!! Où qui est john le rouge ( Red John ) ?

The Mentalist !!!Patrick Jane est Le Mentalist

NOTE : 6,5/10

hebergeur d'image

Voilà une série que j’ai découvert par hasard un matin d’hiver dans le fin fond de l’Alaska …. Non c’est pas vrai j’ai vu la pub sur TF1 …

Alors qu’est ce qu’un Mentalist, comme il est dit au début de chaque épisode de la saison 1,  » Quelqu’un utilisant l’acuité mentale, l’hypnose et/ou la suggestion… Maître dans l’art de manipuler la pensée et le comportement  ».

Donc voilà sur quel principe on peut lancer l’une des meilleures séries du moment surtout pour la saison 1 et 2 car la 3 j’avoue je m’en lasse  » presque  » j’ai dit presque. Car cette série repose avant et pour tout sur les épaules du seul et unique Patrick Jane alias Simon Baker. Et j’avoue sincèrement ce qui m’a le plus plu dans cette série ( c’est dur à dire le  » plus plu  » ) c’est son 1er épisode et le fameux smiley ( un sourire émoticône fait du sang des victimes ) de RED john alias …. ben alias on sait pas bordel, donc je disais le fameux moment où Patrick Jane rentre chez lui et découvre sur la porte de sa chambre un mot ….

Hebergement gratuit d'image et photo

  » Cher Monsieur Jane,
Je n’aime pas être calomnié dans les médias, surtout par un charlatan mercantile et profiteur. Si vous étiez un vrai médium, et non une petite larve crapuleuse, vous n’auriez pas besoin d’ouvrir cette porte pour voir ce que j’ai fait à votre jolie femme et à votre enfant
 »

Hebergement gratuit d'image et photo

Et à cette instant on devine aisément ce qui se trouve derrière la porte…

Ainsi se lance la série et tout du longRed johnou plutôt des meutres de Red Johnapparaitront au cours des saisons 1 et 2 moins dans la 3 HELAS…. Dont la fameuse rencontre entre Jane etRJ pour les intimes ( enfin il sera masqué mais lui épargnera la vie, final de la saison 2 ) puis chose la plus intéressante selon moi ce sont les personnages à la botte ou qui travaille pour RJ, et ils sont nombreux ( je ne vais pas les dévoiler car certains sont vraiment spoileurisant( marque déposée sur ce mot ) même si ce mot éxiste pas m’en fou je l’ai inventé ..

On l’aura bien compris la vengeance qui anime Patrick Jane d’attraper RJ l’envoie à travailler pour le C.B.I( bureau californien d’investigation ) vous inquiétez pas au départ personne connaît, avec une équipe de 4 personnages que sont : Lisbonne, la chef d’équipe. Shu, le musclé qui parle pas beaucoup ( mon préféré quelque part ) . Risby, le  » bogoss » si l’on veut, timide . Et enfin Vanpelt, la  » belle gosse  » si l’on veut, qui croit au médium ( mdrr ma description est pourrie je l’avoue )… Donc une équipe somme toute normale dirigée par le chef Virgil Minelli ( j’adore ce mec dans 24 ).

Alors chaque épisode démarre par une enquète où l’équipe du C.B.Iest emmenée ( oui on connait toujours pas le C.B.I ) et où dès le départ Patrick Jane nous fait son Show et on ne s’en lasse jamais. Ensuite vient l’enquête et là c’est la cerise sur le gateau car les tours de pass-pass de Jane, ses notes d’humour, sa répartie, son machiavelisme, son esprit manipulateur, et ses gris-gris hummmm un délice. Et au final même si lui connait l’assassin dès le départ ( mais il ne le dit jamais heureusement sinon ce serait des épisodes de 2min47 ) Patrick Jane finit par nous chambouler le cerveau pour nous dévoiler l’assassin ou  » il ou elle «  comme il le dit toujours si bien .

Hebergement gratuit d'image et photo

Bref une série à ne pas manquer et si d’ici là dans la saison 3 car j’en suis à l’épisode 17 est toujours on sait pas qui qui s’est RJ ( et oui parfois je parle bien le france ) et bien je ne vous le dévoilerai pas même si plusieurs forums dédiés à ce meurtrier fleurissent d’idées plutôt sympa …

 

Ah oui plusieurs références au poèteWilliam Blake sont faites dans la série y compris le fameux tiger, tiger … de Red John. Et Blake a beaucoup écrit sur le bien et le mal, comme deux choses inséparables. Et aussi la fameuse musique de RJ de Jean Sebastien Bach

Image de prévisualisation YouTube

Californication Saison 4 c’est terminé !!!

CALIFORNICATION SAISON 4 !!!SWEET BABY JESUS ….

NOTE : 8,7/10

hebergeur d'image

Alors c’est avec un plaisir partagé que l’on quitte le fameux Hank Moody ( tout commence mal pour lui mais tout fini toujours bien ) pour cette quatrième saison ( pas la meilleure à mon goût qui reste la troisième mais tellement excellente ) .

 Tout d’abord je pense et ceci est mon avis que l’intérêt principal de cette saison est la présence de beaucoup de guest tout d’abord l’avocate de Hank :Carla Gugino ( superbement belle ), puisRob Lowe ( mon coup de coeur ne serait-ce que pour son look dans le final ) puis il y a Tommy Lee qui fait une petite apparition au piano, et aussi faut pas oublier la superbe Sasha alias Addison Timlin ( alors là je ne dirais qu’une chose voyez le premier épisode ).

Donc on avait laissé notre cher Hank en fâcheuse position lors du final de la saison 3, où la police l’arrêtait pour avoir couché avec une mineure en l’occurrence Mia ( la sublime Madeline Zima ). Donc on commence la série par Hank et Charlie  » mother fucker  » Runkel devant l’avocate pour plaider sa cause, puis comme il est coutume dans Californication, ça part en SEX, Drogue ( pas trop ) et Alcool. Car le but de cette saison, enfin au départ, est l’adaptation du livre «   Fucking & Punching   » écrit par Hank mais volé par Mia( je sais pas si vous suivez ) qui l’a publié à sa place et est devenu un best-seller. Bon casting  et hopp voilà Sasha ( je vous aurez prévenu les mecs, c’est du naturelllll ).Et bla bla bla bla ….. Malheureusement même s’il court les femmes plus vite que Jésus les praticiens, il n’en démord pas qu’Hank est toujours fou amoureux de sa femmeKaren, et qu’il donnerait sa vie pour sa vie Beccadonc tout un mélodrame autour de ça . S’ajoute à cela une intrigue autour du couple Runkel et au sujet de son obsession à atteindre les cents conquêtes, une Becca qui se rebelle et dont sa musique est ici encore plus exploité ( et oui c’est une chanteuse ) . Verdict à voir de toute urgence

Car la série va très vite 12 épisodes d’une durée de 20min environ donc on ne perd pas trop de temps dans les petites histoires.

Au final une série vraiment à suivre sans trop en dévoiler, le couple Runkel est toujours a tombé par terre, Charlie est égal à lui même, même si je trouve que dans cette saison il est excellent surtout avec son top 100 et son témoignage au tribunal Anthologique sincèrement et bien entendu des répliques cultes et aussi un PS pour la bonne soeur du tout premier épisode de la saison 1 qui revient pour un BLOWJOB lol donc vivement janvier prochain pour la cinquième saison à New York qui s’annonce grandiose … Et qui je l’espère ne fera pas s’engouffrer la série dans une lassitude ( sexe, alcool, drogue ) certes jouissif mais qui à force lassera. Donc il ne nous reste plus qu’à attendre 10 mois pour savoir ce qu’il en sera.

Image de prévisualisation YouTube

….. HANK IS GOING TO HELL !!!

12