Archive pour décembre, 2010

Phrase du moment ….

Les larmes les plus amères que l’on verse sur les tombes viennent les plus souvent des mots que l’on a pas dit ou des choses que l’on a pas faites.

Un film peut-il changer ta vision de la vie ? Into The Wild De Sean Penn

Penser que la vie humaine ne peut être régie que par la raison, c’est nier la possibilité même de la vivre.

Il est au sein des bois un charme solitaire,
Un pur ravissement aux confins du désert,
Et de douces présences où nul ne s’aventure
Au bord de l’océan qui gronde et qui murmure
Sans cesser d’aimer l’homme, j’adore la Nature .

N’oublie jamais, quand tu veux quelque chose dans la vie, tu n’as qu’à tendre la main et tu le prends.

Un grand et magnifique OUI pour ce film qui moi m’a complètement chamboulé  «  INTO THE WILD « .

Que dire de ce film sérieusement, c’est un peu grâce à lui que je suis venu vivre à Barcelone, en  quittant tout mais c’est grâce ou à cause de ce film que je rêve ( secrètement bien-sûr ) de partir à l’aventure 1 an ,  2 ans, et pourquoi pas tout lâcher. En suis-je capable? Oui je pense ….

Ce Christopher  » Supertramp «  McCandless aura vécu une histoire magnifique avec des rencontres qui vous changent un homme, certes certaines parfois trop égoïste mais c’est le propre de tout à chacun de vouloir vivre son rêve plus que tout, quoiqu’il arrive au final , l’important c’est de s’y tenir. Oui comme il le dit souvent «  Happiness is only real when shared  » mais bon parfois être seul ça a du bon . En tout cas ce rêve me trotte et j’espère pour pas très longtemps.

I HAVE A DREAM

ps: Cette musique est de toute beauté

Image de prévisualisation YouTube

The War Zone de Tim Roth

The War Zone ! ! !

NOTE : 6,5/10

Un film de Tim Roth avec Ray Winstone

Synopsis du Film : Pour Tom et ses quinze ans, la zone de guerre se trouve au coeur même de sa famille. Ni pauvre ni riche, apparemment heureuse. Lorsque la famille quitte Londres pour la campagne du Devon, Tom se trouve confronté à la solitude et à l’ennui. Mais rien ne peut le préparer à la decouverte du secret qui lie son père, Dad, à sa soeur, Jessie, âgée de dix-huit ans.

Voilà pour le synopsis de ce film et j’avoue je ne sais pas comment en parler. Ce film traîte d’un sujet souvent adapté mais toujours suggéré, L’INCESTE, qui ici est dévoilé et de façon réaliste que ça fait mal de voir ça. Tim Roth filme son sujet avec une précision phénoménale. Le film se situe en Irlande je crois ou toujours en Angleterre mais à la campagne, où vit une famille venue s’isoler ou se cacher ? ? ? un garçon ,une fille, un père, un mère et le nouveau né.

Tout commence par la présentation des protagonistes , même si dès le début du film on sent un malaise énorme dans cette famille malgré l’arrivée du bébé, et petit à petit on apprend où plutôt le fils découvre le père et la fille dans la même baignoire, de là des doutes s’installent puis en creusant un peu plus il découvre des photos indécentes et finalement la vérité éclate. Ne pouvant se résoudre à garder ça pour lui il décide de filmer le dit  » acte « entre le père et la fille dans un bunker au bord de l’océan. Et j’avoue que certes l’inceste suggéré déjà ça fait mal mais quand on finit par voir l’ acte entre le père et la fille, filmé de façon tellement réaliste ( le père disant à la fille retourne toi je peux pas et la fille lui répond pourquoi tu dis jamais ça à maman ? ) j’en ai eu la larme à l’oeil bordel. C’est à cette instant que l’on sent la fin approchée , une fin inévitable, le garçon dénonce son père à sa mère, ce qui fait réagir le père insultant son fils de malade mental ( même devant la soeur en larme le père nie et dit que c’est une absurdité énorme que ça va détruire la famille ) et quand il se retrouve face à face avec ses deux enfants la fille qui lui dit papa tu m’as sod…iser , le père qui répond tu as vu, tu as même réussi à contaminer ta soeur. On a envie de le tuer, et cette chose arrive finalement.

J’ai trouvé ce dvd au hasard après l’avoir chercher presque 1 an car j’en avait entendu parler comme d’un film choc mais à voir. Finalement c’est à Planet saturn que j’ai mis la main dessus pour 4,99 euros et je ne regrette pas car on a beau dire Sujet brulant, trop hard pour l’époque mais qui pour ma part sera et restera toujours d’actualité ( par peur les enfants ne témoignent pas car vu le film ils se sent coupables eux aussi de faire ça et se font mal à eux même à leur façon )

Quelques secrets de tournages :

Ray Winstone, un comédien confronté à ses propres limites : « J’ai déjà incarné des maris violents, mais rien, dans mon travail d’acteur, ne m’avait préparé à me «sentir» père incestueux. Ce rôle m’a questionné sur les limites de ce que j’étais prêt à accepter pour faire ce métier. »

Tim Roth évoque le sujet de son film :

« L’inceste est un sujet grave qui n’est, à mon avis, pas toujours traité avec intégrité au cinéma. Dans The War Zone, le père de famille est, en apparence, un type «normal». Il n’est ni violent ni issu d’un milieu déshérité, facteurs qui soulignent la façon dont l’inceste fait fi des classes sociales ou économiques. Il sévit malheureusement partout aussi bien dans les banlieues résidentielles que dans les HLM. Et ses effets sont toujours désastreux. »

Donnie Brasco de Mike Newell

Donnie Brasco !!!

NOTE : 9,5/10

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Quand tu es convonqué, tu es vivant quand tu arrives et tu es mort quand tu repars et c’est ton meilleur ami qui t’as buté ! ! !

Film réalisé par Mike Newell (  » 4 mariages et un enterrement  » ,  » Harry Potter et la coup de de feu  » etc… ), mais surtout Al Pacino dans le rôle de Lefty mémorable (  » Du fin fond du Bronx à Brooklyn les gens me connaissent j’te raconte pas, mon nom est connu dans le monde entier bordel de merde  » CULTE ) et Johnny Deep dont la performance est remarquable même plus que ça Phénoménale, celle de Joe Pistone, agent infiltré du FBI. Et aussi Michael Madsen ( le frère de Bill dans  » Kill Bill  » ^^ )

En 1978 à New York, l’agent spécial Joseph D. Pistone est désigné par le FBI pour infiltrer le clan Bonanno, une des familles les plus puissantes de la côte Est. Il contacte un modeste porte-flingue de l’organisation, Lefty Ruggiero, A.K.A Lefty le calibre, A.K.A Lefty 2 calibres, A.K.A la chcoumoune etc… auprès duquel il se fait passer pour un spécialiste en joaillerie du nom de Donnie Brasco ( Donnie le Bijoutier ). Coupé de son milieu, Donnie va peu à peu s’identifier à ceux qu’il doit detruire. Ca devait durer 3mois ça fait 5ans .

Une voix off qui nous indique le parcours de Joe Pistone dans son infiltration, l’ambiance de la mafia, les termes,et répliques surtout dans le film sont devenus culte pour moi , avec quelques exemples :  » Quand je te présenterai je dirais, c’est Donnie un ami à moi, ça veut dire que tu es dans le circuit, si je dis un ami à nous , c’est que tu es de la mafia. Et moi je dis quoi ? toi tu dis rien et tu fermes ta gueule !!! « ,  » J’te raconte pas  » ,  » C‘est qui là-bas? c’est Donnie, Donnie le Bijoutier. C’est un affranchi ? Non mais il est dans le circuit. Il bosse pour Jimmy. Qui ? Jimmy Oeil de Lynx? Nan pas cette salope de Jimmy Oeil de Lynx mais Jimmy du Queens  » . J’arrête là car je connais le film par coeur ^^.

Image de prévisualisation YouTube

Tout ça pour dire que l’univers du film est formidable, et fait marquant c’est une histoire vraie et j’adore ça. Même si la fin m’a déçu , pas dans le sens dégouté mais plutôt comment Joe Pistone fut remercié après avoir risqué sa vie et perdu 5 ans à faire tomber la mafia, le FBI m’a saoulé. Mais c’est un film à voir rien que pour le jeu d’acteur et un DUO comme on en fait pu ou peu.

Voici la bande annonce, comme toujours ^^ en V.O aussi

[gv data= »http://www.youtube.com/?v=ShM8bGKVFXg »][/gv]