Archive pour septembre, 2008

Les Initiés de Ben Younger

 

Les initiés ! ! ! 

 NOTE : 8/10

 » Que celui qui dit que l’argent ne fait pas le bonheur , qu’il regarde le putain de sourire que j’affiche « 

Un film glacial, terrifiant, d’un cynisme complet et d’une précision clinique

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Un film de Ben Younger avec Giovanni Ribisi, Ben Affleck, Vin Diesel

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Gagner son premier million de dollars en quelques semaines, c’est tentant.

C’est d’ailleurs ce qui attire tous ceux qui travaillent dans la  » boiler room  » de JT Martin, ce lieu incroyable où se démènent d’ambitieux jeunes pour vendre par téléphone n’importe quels placements, même à ceux qui n’en ont pas toujours besoin, en prélevant au passage des commissions exorbitantes. Pour Seth Davis, l’occasion est trop belle. Avec ce job, il pourra faire fortune mais aussi regagner l’estime de son père, et même oublier sa tentative ratée de monter un casino clandestin.

Un  » Wall Street  » d’aujourd’hui ( un hommage est rendu au chef d’oeuvre d’Oliver Stone le temps d’une scène hallucinante où les personnages racontent le film par coeur lors d’une scène mythique  » Votre nom serait à mettre dans le dictionnaire pour définir l’opiniâtreté  » ) injustement ignoré !

Le casting est fantastique avec un Giovani Ribisi parfait en jeune loup aux dents longues mais pas trop, un impeccable Vin Diesel en costume ( il devrait plus souvent tenir ce genre de rôle ) et une pléiade de seconds rôles géniaux ( on retiendra surtout Ron Rifkin en père dur, Nicky Katt en trader jaloux et Ben Affleck dont le personnage résume à lui seul le propos du film ).

Le scénario est très bien écrit et ne se limite pas à l’ascension et la chute d’un trader. Les relations père-fils sont traités avec beaucoup de justesse ( le héros n’est rien d’autre qu’un enfant qui veut que son père soit fièr de lui ), les personnages secondaires sont bien développés ( celui de Vin Diesel en tête ) et le film pose quelques questions intéressantes ( voir la scène de la maison de Ben Affleck où les cartons ne sont pas déballés ) .

Un film à découvrir d’urgence!

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Un des meilleurs films que j’ai vu sur la finance, les arnaques et les escrocs.
Le film va à 200 à l’heure et on n’a pas une seconde pour souffler, je suis resté coller à mon siège. Bien sûr, pour apprécier ce film, il faut avoir quelques bases en finance et bourse, et aimer les chiffres mais pas forcément. Dans ce cas-là, on est au paradis. La bande-son est excellente et les répliques fusent.

Et comme à mon habitude des répliques cultes  » tu pipopes plus qu’n musicien, c’est pas crier rocco que tu devrais dire mais attention pipot en vue  » ,  »  » je ne sais pas lequel des deux vendraient le plus vite du chewing-gum à un édenté  »  » Comme le grang BIG l’a dit ou t’es un grand vendeur ou t’es un petit dealer  » et ma preférérée celle de Ben Affleck ( pour moi ça meilleure performance tout film  » Que celui qui dit que l’argent ne fait pas le bonheur , qu’il regarde le putain de sourire que j’affiche « 

http://www.dailymotion.com/video/x3y36w

Incassable ( Unbreakable ) de M. Night Shyamalan

 

Incassable ! ! ! 

Sortie le 27 décembre 2000

NOTE : 8,5/10 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

Incassable jugé plat et sans âme. Je suis loin de cet avis ! Le réalisateur est l’un des rares à nous montrer un film de super heros avec aucun effet spéciaux et aucune ( presque ) violence. On s’interesse ici a ce qu’est un héros et on peut dire que Bruce Willis est tous simplement magistrale. Bref un grand film d’aventure et d’histoire de super héros ou nul besoin d’action n’est nécessaire !

Je viens de revoir Incassableet je ne comprends pas pourquoi beaucoup de gens n’ont pas aimé ce film ? ? Après un Sixième sens vraiment très bon pour un premier film, M. Night Shyamalan revient avec ce film traitant de super héros, et de comics.

Synopsis du Film : Elijah Price souffre depuis sa naissance d’une forme d’ostéogenèse. S’il reçoit le moindre choc, ses os cassent comme des brindilles. Depuis son enfance, il n’a de cesse d’admirer les super-héros, des personnages qui sont tout l’opposé de lui-même. Propriétaire d’un magasin spécialisé dans les bandes-dessinées, il épluche pendant son temps libre les vieux articles de journaux à la recherche des plus grands désastres qui ont frappé les Etats-Unis. Il se met alors en quête d’éventuels survivants, mais y parvient rarement.

Au même moment, un terrible accident ferroviaire fait 131 morts. Un seul des passagers en sort indemne…

Les deux acteurs sont formidables Bruce Wilis et son regard trop triste et un Samuel L. Jackson avec une coupe de cheveux à la studioline de l’Oréal extra-fort ^^.

Donc le thème central du film est si j’ai bien compris le héros et l’anti-héros, et chaque héros à sa Kryptonite à lui David Dune c’est l’EAU, mais comme le dit le personnage de Samuel, Elijah,  » leur vie de super-héros n’est pas comme dans les comics elle ne se situe pas dans des petits carrés  » . ( Si je ne dis pas de conneries à la Matrix même si Incassable est sorti avant Néo et l’agent Smith, ) chaque héros a son contraire pour équilibrer l’ordre des choses. Donc Elijah et David Dune ( D.D. ) se cherchent , le premier a passé sa vie à cherche le second qui lui ne voulait pas croire en « ses » pouvoirs.

Bref je ne vais pas raconter l’histoire mais dire pourquoi à mon avis ce film est un chef-d’oeuvre ( oui je le pense ) tout d’abord M. Night Shyalaman » POURQUOI beaucoup de monde ne le sait pas  » a réalisé son film en ne tournant qu’une seule prise par scène ( je n’ai jamais réalisé de film mais je pense que c’est un performance extraordinaire ) mais aussi d’après les bonus du DVD chaque plan, chaque séquence du film sont traitées comme un Comics.

Et la dernière phrase de Elijah à la toute fin  » Maintenant que nous savons qui vous êtes, nous savons qui je suis  » ….

Alors je dis A voir d’urgence en serait-ce que pour la fin et puis non pour TOUT le film

Image de prévisualisation YouTube

Somewhere over the rainbow

Voila un film qui est lui aussi tout aussi magnifique j’ai nommé : A la rencontre de Forrester avec Sean Connery et l’excellent Rob Brown.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Image de prévisualisation YouTube

A seize ans, Jamal Wallace, un prodige du basket-ball, entre par effraction dans un appartement que les rumeurs disent habité par un ermite. Ayant entendu un bruit, il prend ses jambes à son cou et en oublie son sac à dos avec ses livres dedans. L’ermite le lui rend. Mais Jamal constate que les textes qu’il a écrits ont été corrigés et commentés.
Celui-ci, intrigué, part à la rencontre du vieil homme, qui s’avère être William Forrester, un célèbre écrivain qui a disparu après la publication de son premier roman. Ce romancier solitaire et asocial a découvert chez Jamal un don pour l’écriture et accepte de lui enseigner en privé l’art de la plume. Au cours de ces leçons particulières, une amitié s’installe entre eux. Jamal se découvre une passion pour la littérature, mais il est bientôt amené à choisir entre poursuivre sa carrière de basketteur et se consacrer pleinement à l’écriture.

 

Image de prévisualisation YouTube

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Un film de Gus Van Sant porté par Deux Acteurs d’exceptions et par une bande originale de toute beauté. Mais surtout un final à faire dresser les poils quand le personnage joué par Sean Connery arrive devant le Boss et lui lit le texte de Jamal devant toute une assemblée de gens compétants. Bref un film génial qui se vaut d’être vu surtout si l’on aime le bon cinéma indépendant et que les gros budgets nous font mal à la tête.

 

Le film est remarquablement bien interprété : face au monument Sean Connery (…), le tout jeune Rob Brown ne se démonte jamais et le duo de ces deux acteurs est vraiment un régal.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Une histoire magnifique de partage entre un ancien cultivé voulant partager son savoir et un jeune homme plein de potentiel intelectuel maius qui se focalise sur le sportif. Cette étrange relation obnubile parfaitement les 2 personnages et est rretranscrit de très belle manière par des plans émouvants. Le personnage de Sean Connery nous rappel étrangement J. D. Salinger. Est ce un souhait du réalisateur de vouloir espéré une telle histoire avec ce romancier qui se cloitre depuis tant d’année?

 

Quoi de plus beau qu’une future révélation littéraire, d’une ancienne complétement oublié et que l’on redécouvre, et d’une que l’on balaye par la force et le pouvoir de quelques mots? C’est la question dont la réponse est « A la rencontre de Forrester« , le film de Gus Van Sant. Il nous raconte justement la rencontre entre un jeune noir banlieusard US, Jamal Wallace, mais à l’intelligence surdéveloppée, qui doit se battre contre les apprioris des autres sur sa couleur; et un vieil écrivain, William Forrester, oublié de tous sauf de Jamal, qui vit comme un ermite, qui est tout sauf symphatique et accueillant, mais qui reste curieux des jeunes basketteurs de son quartier. Après un pari débile, genre « cap’/pas cap’ », s’ensuit une confrontation ermite-écrivain/basketteur-littéraire. Ce-dernier faisant fondre, au fil et à mesure du film, la barrière de glace de l’écrivain, et le premier, réussissant à faire admettre celui qui deviendra son protégé, comme un gosse qui est aussi intelligent (voir plus) que la plupart de ses camarades ou professeurs ( par exemple le vieux prof qui n’a jamais réussi à publier et qui n’a de cesse de le descendre) et surtout comme un garçon qui est comme les autres. Ascension d’une vie pour Jamal et acceptation de la sienne par Forrester, ce film nous donnerait presque envie de prendre la plume à notre tour, et nous laisse à la fin de jolies petites larmes sur la joue pour l’amitié que l’on ressent pour les deux protagonistes, différent en tous points, ainsi que pour la tristesse à l’annonce du départ de l’écrivain. A remarquer, le passage éclair de Matt Damon en avocat at the end, qui est des plus touchants, tellement… que l’on ne s’arrête de pleurer qu’à la fin du générique…après avoir souri de tendresse pour Jamal.  » A la rencontre de Forrester  » est un film qui nous dit alors  » garde espoir surtout, la vie continue, tu es quelqu’un d’exceptionnel! « . A chacun de nous de l’être…dixit Forrester. ( Allociné )

 

Même s’il n’atteint pas son comparateur ( le Cercle des poêtes disparus )  » Oh, captaine, mon capitaine  » ce film a su trouver sa place parmis les grands classiques du cinéma ( à mon goût ) et surtout comme je l’ai dit aidé par une musique de toute beauté.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Bon film ^^

Juno de Jason Reitman

Juno ! ! !

Sortie le 6 Février 2008

NOTE : 7,5/10

Image hébergée par servimg.com

 Un Film de Jason Reitman avec Ellen Page, Michael Cerra, Jennifer Garner …

Synopsis du Film : Juno McGuff, 16 ans, est une jeune fille qui n’a pas la langue dans sa poche mais qui, sous ses airs de dure, se cherche comme toutes les adolescentes de son âge. Alors que la plupart de ses copines de lycée passent leur temps sur Internet ou au centre commercial, Juno ne fait rien comme les autres. C’est ainsi qu’un jour où elle s’ennuie, elle couche avec Bleeker, garçon aussi charmant que peu prétentieux.Mais quand elle tombe enceinte accidentellement, elle décide de trouver le couple de parents adoptifs idéal qui pourra s’occuper de son bébé. Avec l’aide de sa meilleure amie Leah, elle repère dans les petites annonces du journal local Mark et Vanessa Loring qui rêvent d’adopter leur premier enfant. Soutenue par sa famille, Juno fait la connaissance des Loring. Tandis que le terme de sa grossesse approche, Juno va devoir faire preuve de maturité et de courage…

Il y a des films qui vous remettent d’aplomb et des films qui vous rendent heureux et je dois dire que Juno fait parti de cela. Je n’étais pas très bien et donc décida de mettre un film, j’ai choisi Juno ( qui avait eu des critiques unanimes ).

Le film démarre sur un voix off, celle de l’actrice principale ( la vraiment sublime Ellen Page vu dans Hard Candy ), puis vient le générique et déjà là la musique de géniale, d’ailleurs sincèrement toute la Bande Originale est MAGNIFIQUE.

Voilà donc commence le film, une histoire qui pourrait arriver à n’importe quelle fille, tombé enceinte à 16ans, donc bébé qu’elle veut avorter mais décide brusquement de le garder et de le faire adopter par une famille qu’elle aura choisi. De là s’en suit une histoire magnifique, entre cours et maternité la jeune fille au langage vraiment pas très correct me fait rire à chaque réplique puis ajoute un charme ENORME au film ( elle est trop craquante )

Le sujet du film est vraiment traité avec légèreté mais aussi avec les complications qui lui incombent jusqu’au final somme toute fort prévisible et attendu, on rit, on est ému, et on se réjouie de voir cette superbe histoire se finir de cette façon. Car même si les autres acteurs, actrices du film sont bien, c’est belle et bien Ellen Page qui donne à ce film la beauté qu’il mérite et surtout la reconnaissance qui lui faut.

En tout cas un Excellent moment pleins de charmes qui ne laissera personne indemne. A VOIR

Image de prévisualisation YouTube

Voilà Un Projet qui me tient à coeur ! ! ! Venez y jeter un coup d’oeil SVP

C’est pas moi qui fait les photos mais mon pote avec qui je suis à Barcelone  ^^

Voilà après vous avoir fait découvrir ma passion le cinéma et les films qui m’ont vraiment touché, j’aimerai vous faire découvrir quelque chose qui  me tient à coeur.

LE blog Sans Grand Interet

Le blog dont je vous parle et fait avec envie, PASSION ( et c’est çà le plus important j’en sais quelque chose ).

Plaira, plaira pas ! ! ! Mais un coup d’oeil ne fait de mal à personne. En tout cas si mes goûts de cinéma ont plu, je pense que ceci plaira à BEAUCOUP de gens.

MERCI POUR LUI ^^

ps : Laissez moi un petit comm pour dire ce que vous en pensez et ne vous inquiètez pas il sera mis à jour régulièrement.

Ennio Morricone ! ! !

Né le 10 novembre 1928 à Rôme

Pourquoi lui ? Et Bien tout simplement parce que je l’aime, je connais ( pas toutes ) mais une grande partie de ses musiques. —>

Là plus part des grands réalisateurs ont fait appel à ses talents ( Quentin Tarantino, Sergio Léone, Oliver Stone, Brian DePalma, Pédro Almodovar, John Carpenter etc…^^ ), il a réalisé plus de 500 musiques de films dont beaucoups de westerns (  » Pour une poignée de dollars  » qui lui donna une renomméé internationale,  » Le bon , la brute et le truand  » ,  » Il était une fois dans l’Ouest  » etc… ) .

Il obtient même pour l’ensemble de sa carrière phénoménale, un oscar d’honneur en 2007, qu’il aurait dû avoir il y a bien longtemps. Le principal est qu’il vaut mieux tard que jamais ( cf Martin Scorcese qui a eu l’oscar du meilleur réalisateur beaucoup trop tard et pour un remake en plus  » Les infiltrés  » magnifique film à voir obligatoirement ).

En tout cas, je vous conseille de l’écouter vraiment ( «  Kill Bill  » notamment  » il arena « , déjà rien que le film c’est un chef d’oeuvre, même si ma préférence va pour le volume 2 ) mais toute son oeuvre est fantastique.

Voilà l’adresse de son site officiel : http://www.enniomorricone.com ( Bon c’est en italien mais la musique n’est-elle pas universelle ^^ ).

Sur ce bon film

Regardez le film  » 3 Amis  » sur mon blog en Streaming et en ENTIER

Voici le film en entier partie 1 apparante pour lereste cliquez sur  » lire la suite  » MERCI

et BON FILM

 

http://www.dailymotion.com/video/k7nJO1UxlOXSIjCXoL

 

 

(suite…)

12