Archive pour août, 2008

MIRRORS, Aja/Sutherland . Un duo qui fera parler de lui

Image hébergée par servimg.com

Un film d’Alexandre Aja ( Haute Tension , à voir absolument et La colline a des Yeux , à ne pas voir absolument ) avec un Kiefer Sutherland loin de son rôle de sauveur du monde dans la série 24 est ça m’a l’air un régal.

 

Un ancien flic, forcé de démissionner de son travail après un accident ayant couté la vie de son associé, travaille à présent comme veilleur de nuit dans un grand magasin brûlé et abandonné. Seuls quelques miroirs ont survécu aux flammes. Il réalise que ceux-ci cachent un horrible secret qui les menace, lui et sa famille. 

ICI , l’adresse officiel du site.

Image de prévisualisation YouTube

 

Quentin Tarantino ! ! !

hebergeur d'image

Comment ne pas parler de ce réalisateur quand on est fan de cinéma? Réalisateur, scénariste, producteur, et même acteur, ce mec touche à tout et quand il y touche ça devient de l’or.

Au début des années 90 ( 93 , 94 ), Quentin Tarantino vend les scénarios de  » True romance  » et  » Tueurs nés ( deux films terribles ) , mais il devient frustré de ne pas les avoir réalisé lui-même aux vues du succés qu’ils ont eu ^^. Donc il décide de passer à la réalisation avec un TRES TRES bon  » Réservoir dogs « , dont il a écrit le scénario, avec excusez du peu, Harvey Keitel ( qui vraiment enthousiaste décide d’y jouer gratuiment ), Michael Madsen, Tim Roth. Il décide même de jouer dedans, rapidement devenu culte ( tout le monde connaît Mr pink, Mr white etc… )

En 1994 , il réalise encore un film CULTE qui permettra de relancer la carrière de John Travolta ( très bon en Vincent Véga ) ,  » Pulp Fiction  » avec aussi Samuel L. Jackson, Bruce Willis, Uma Thurman,Harvey Keitel, Wing Rhames et Quentin Tarantino, film qui obtiendra la Palme d’or du Festival de Cannes et l’Oscar du meilleur scénario ( rien que ça ).

Ensuite il tourne, en 1997 , le film  » Jackie Brown « , adapté du roman  » Rum Punch  » d’Elmore Léonard, avec Samuel L. Jackson, Robert DeNiro, Pam Grieret une Bande Originale fantastique et une réalisation parfaite. Même Bridget Fonda y est excellente et chiante.

Il ne réalise plus pendant 5 ans mais fait des apparitions dans quelques films comme  » Desperados « ,  » Une nuit en enfer  » ( la fameuse scène avec la danse de Salma Hayek hmmmmmm ). En 2002 , il revient derrière la caméra pour tourner ( pour moi l’un de ses meilleurs films ) l’histoire de vengeance d’une marié, j’ai nommé  » Kill Bill  » avec son actrice fétiche Uma thurman mais aussi David Carradine, Michael Madsen, Lucy Liu. Prévu à la base pour n’être qu’un seul film, l’Oeuvre sera finalement coupée en 2 volumes ( Kill Bill : volume 1 et 2 ) qui sortent à 6 mois d’intervalles en salle.

Puis en 2005 , il tourne une séquence du film  » Sin City  » de Robert Rodriguez et Franck Miller, et en 2007, il tourne avec justement Robert Rodriguez, un projet d’envergure, vibrant hommage aux films de genre dont il signe l’un des 2 segments  » Grindhouse  » ( oui ce sont deux films séparés, le boulevard de la mort et Planet Terror), l’autre étant réalisé par Robert Rodriguez.

Sorti en une seule partie aux États-Unis ( ils ont toujours de la chance eux ), avec de fausses bandes annonces entre les 2 films, comme un véritable Grindhouse de l’époque. Mais en France ils sont sortis séparément ce qui fut dommage car ayant vu les 2 ça perd de son charme ( même si beaucoup on pas aimé moi j’avoue c’était pas mal du tout, c’est clair ça change ) .

Ps : Ah oui j’allais oublier, il réalisa aussi un épisode de la série  » Les experts  » l’un des meilleurs même, et il fit une apparition très remarquée dans la série  » Alias« . Un GENIE ce type. En attendant Inglorious Bastards

R.I.P Mister Bernie Mac

 

 

Image hébergée par servimg.com

 

On vient d’apprendre par le Chicago Sun Times le décès ce matin de Bernie Mac. Le comédien avait été hospitalisé depuis le premier août dernier pour une pneumonie. Si on ignore les causes réelles de sa mort, le lendemain de son hospitalisation, des bruits laissaient entendre que son état était jugé critique par les médecins. Il avait seulement 50 ans.

Connu dans nos frontières pour avoir participé aux vols de gros sous orchestré par la bande de Ocean dans Ocean’s Eleven et ses deux suites, Bernie Mac fut une personnalité comique célèbre aux Etats-Uni avec son sitcom « The Bernie Mac Show ».

Il venait juste de finir ses prises de vues des films Old Dogs et Soul Men et l’enregistrement de sa voix pour Madagascar 2.

 

Image hébergée par servimg.com

Heath Ledger ,( The Dark Knight ): Un Joker parmis les étoiles

Il a réussi ce que si peu d’acteurs sont parvenus à faire avant lui : faire oublier sa belle gueule pour mieux imposer son talent. Il a mené une courte carrière en dents de scie jusqu’à Brokeback Mountain: le prix à payer pour ne jamais se répéter et faire le différence. ( Source Cinélive )

Image hébergée par servimg.com

Il a passé ces dernières années à décoller son étiquette de beau gosse pour obtenir un statut d’acteurs sérieux. Au début de sa carrière, il s’amusait, donc il s’en fichait. Jusqu’à ce que des producteurs le mettent en haut d’une affiche et qu’il réalise qu’il voulait bien y arriver, en haut de cette affiche, mais pour son talent et non pour des raisons commerciales.

Hollywood lui donne une vraie chance en 1999 avec  » 10 bonnes raisons de te larguer « . Ce film met aussitôt l’acteur sur le marché mais seulement des comédies pour ados, que Heath Ledger refuse en bloc, attendant un personnage plus consistant comme celui du fils de Mel Gibson dans  » The patriot, le chemin de la liberté « , qui le ménera ensuite au rôle titre de  » Chevalier « . Le comédien voit alors son portrait en grand sur l’affiche et panique : « j’avais le sentiment qu’on me servait une carrière sur un plateau alors que je ne la méritais pas, admettra-t-il plus tard. J’ai décidé de faure marche auurière et de recommencer depuis le début pour avoir une carrière que j’aurais choisie. J’avais besoin de faire de mauvais films et de faire des films intéressants mais non liés à un succés assuré au box-office. Je voulais presque que mes films ne gagnent pas d’argent. Je voulais qu’on m’oublie, avoir du temps et prendre du recul .« 

Son voeu est exaucé, mieux qu’il ne l’espérait car ne suivront que des flops, des  » frères du désert  » aux  » Frères Grimm  » en passant par  » le Purificateur  » . Seul son rôle secondaire mais complexe dans  » A l’ombre de la haine » en 2001, prouvera aux plus sceptiques qu’il sait jouer. Mais pour le confirmer, il devra attendre 2005 et son cow-boy gay du  » Secret de Brokeback Mountain « . A ceux qui lui disent que ce rôle est risqué pour sa carrière, il répond :  » Quelle carrière ? « 

Ce film est pour lui autant un défi personnel qu’un défi d’acteur et il avouera qu’il lui a donné le sentiment d’accomplir quelque chose, sentiment qui lui manquait avec les films précédents. Le rôle lui vaut une nomination à l’Oscar et le place en tête de liste pour de futurs blockbusters. Il préfère les petits films indépendants comme  » I’m not there  » où il incarne l’une des facettes de Bob Dylan.

Papa, fin 2005, d’une petite mathilda, Heath Ledger ralentit son activité alors que les propositions affluent. il veut profiter de sa fille et estime qu’un rôle doit vraiment valoir la peine pour la laisser quelques mois. Le Joker de  » The Dark knight, le chevalier noir  » le sortira ainsi temporairement de sa paternité tout comme ce qui s’avérera être son dernier film,  » The Imaginarium of Doctor Parnassus  » de Terry Gilliam qu’il n’a pas pu terminer.

Heath Ledger aimait dire qu’il se laissait porter par la vie. La mort l’a rattrapé. A 28 ans. A cause d’une overdose de médicaments. Un accident.

The Informers !!! Bret Easton Ellis

L’histoire se situe pendant une semaine de 1983, où sept histoires s’entrecroisent : un réalisateur, sa femme, un vampire, un kidnappeur, des cadres du cinéma, des rock stars et d’autres personnages inattendus et loufoques.

Image hébergée par servimg.com

The Informers, tiré d’un roman de Bret Easton Ellis, avec Kim Basinger, Brandon RouthBilly Bob Thornton ou encore , a été mise en ligne.

Il n’y a pas encore de date de sortie. CA s’annonce TERRIBLEEEEEEEE

Image de prévisualisation YouTube

Une nouvelle série FORT sympathique, HARPER’S ISLAND

( source DVDRAMA )

 

Image hébergée par servimg.com

 

Nouvelle série très attendue de la mi-saison sur CBS, la série Harper’s Island est désormais dotée d’une bande annonce qui permet enfin de jauger du futur ton de ce slasher sérialisé, qui n’est pas sans rappeler le célèbre roman d’Agatha Christie Les Dix Petits Nègres. Celui-ci voyait un groupe de personnes bloquées sur une île, chacune d’entre elles se faisant décimer au compte goûte au son d’une comptine enfantine et sans aucune échappatoire possible. Ici, c’est le tour d’un groupe d’amis conviés à un mariage de se voir bloqués au large de Seattle tandis que les meurtres vont rapidement se succéder et que tous seront suspects.

Photo bleue crépusculaire, ambiance lourde et dynamique, suspense haletant, tout semble réuni afin de faire de la série l’un des évènements majeurs de la rentrée 2009 si l’intrigue tient la route et arrive à gérer son suspense. Créé par Ari Schlossberg ( scénariste des longs métrages Trouble Jeu et Lucky 13 ), le show est produit par ce dernier mais aussi par Jon Turteltaub ( Benjamin Gates et le Livre des Secrets ) et mettra en scène Jim Beaver ( Deadwood ), Adam Campbell ( Big Movie ), Samantha Noble ( See No Evil ) et Katie Cassidy ( Supernatural ).

Image de prévisualisation YouTube

Téléchargement illégal , mais que faire quand tout est permis et surtout tellement FACILE ? ?

( sourceAllociné )

C’est une nouvelle plus qu’inquiétante pour l’industrie cinématographique : selon une étude rendue publique par l’ALPA, il se téléchargerait illégalement autant de films en France qu’il y a d’entrées en salles.

Heurs et malheurs de l’industrie cinématographique…Alors que la polémique autour du projet de loi HADOPI ( Haute Autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet ) continue de faire rage, notamment à propos des mesures de rétorsion concernant le téléchargement illégal, une étude inédite menée par l’ALPA ( Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle ) entre novembre 2007 et juin 2008 semble fournir un argument massue aux partisans de l’adoption de la loi.

Téléchargement massif

Ce ne sont pas moins de 450.000 téléchargements illégaux et quotidiens de films qui seraient effectués, soit autant que les entrées dans les cinéma, selon l’étude de l’ALPA, une première du genre.  » Nous sommes face à un phénomène majeur qui peut mettre en péril l’industrie du cinéma et de l’audiovisuel «  explique Frédéric Delacroix, délégué général de l’ALPA. Et d’ajouter :  » On ne s’attendait pas à de tels chiffres « . De novembre 2007 à juin 2008, à l’initiative des distributeurs de films, l’organisme a surveillé quotidiennement le trafic depuis la France vers les réseaux situés à l’étranger, permettant d’effectuer les téléchargements illégaux via le P2P. L’observation a porté sur les 100 premiers films piratés français et étrangers, représentant 90% des téléchargements. Et les chiffres sont sans appel : en décembre, 536.000 actes quotidiens de piratages de films ont été observés, un chiffre record précise l’étude; la moyenne quotidienne oscillant aux alentours de 450.000 téléchargements. Quant à la moyenne mensuelle, elle dépasse les 14 millions, mais elle concerne uniquement des oeuvres ayant au moins une piste française (audio et / ou en sous-titrages).

Les Ch’tis dans le peloton de tête des films français

Ce n’est pas vraiment une surprise vu le succès du film et ses plus de 20 millions de spectateurs : Bienvenue chez les Ch’tis est en tête des films français les plus piratés, avec une moyenne à 9800 téléchargements quotidiens. Une disponibilité quasi immédiate d’ailleurs : le film a été relevé sur le réseau P2P dès le 5 mars, soit à peine 4 jours après sa sortie nationale. Sur la seconde marche du podium des films français les plus piratés figure le Persepolis de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud; suivi par La Môme et Disco.

Les films américains très convoités

Ce sont toutefois les films américains qui se taillent la part du lion, avec une moyenne quotidienne à 20.000 téléchargements. Figure en tête le Iron Man de Jon Favreau, avec à ses côtés Jumper ou encore Cleaner.  » La piraterie des films nécessite des mesures appropriées urgentes «  précise Frédéric Delacroix, ajoutant que le projet de loi proposé par la ministre de la Culture, Christine Albanel, pourrait être une solution. Rappelons que ce projet si décrié par ses détracteurs, a été présenté mi-juin en Conseil des ministres.

1...34567