Archive pour 7 août, 2008

The Informers !!! Bret Easton Ellis

L’histoire se situe pendant une semaine de 1983, où sept histoires s’entrecroisent : un réalisateur, sa femme, un vampire, un kidnappeur, des cadres du cinéma, des rock stars et d’autres personnages inattendus et loufoques.

Image hébergée par servimg.com

The Informers, tiré d’un roman de Bret Easton Ellis, avec Kim Basinger, Brandon RouthBilly Bob Thornton ou encore , a été mise en ligne.

Il n’y a pas encore de date de sortie. CA s’annonce TERRIBLEEEEEEEE

Image de prévisualisation YouTube

Une nouvelle série FORT sympathique, HARPER’S ISLAND

( source DVDRAMA )

 

Image hébergée par servimg.com

 

Nouvelle série très attendue de la mi-saison sur CBS, la série Harper’s Island est désormais dotée d’une bande annonce qui permet enfin de jauger du futur ton de ce slasher sérialisé, qui n’est pas sans rappeler le célèbre roman d’Agatha Christie Les Dix Petits Nègres. Celui-ci voyait un groupe de personnes bloquées sur une île, chacune d’entre elles se faisant décimer au compte goûte au son d’une comptine enfantine et sans aucune échappatoire possible. Ici, c’est le tour d’un groupe d’amis conviés à un mariage de se voir bloqués au large de Seattle tandis que les meurtres vont rapidement se succéder et que tous seront suspects.

Photo bleue crépusculaire, ambiance lourde et dynamique, suspense haletant, tout semble réuni afin de faire de la série l’un des évènements majeurs de la rentrée 2009 si l’intrigue tient la route et arrive à gérer son suspense. Créé par Ari Schlossberg ( scénariste des longs métrages Trouble Jeu et Lucky 13 ), le show est produit par ce dernier mais aussi par Jon Turteltaub ( Benjamin Gates et le Livre des Secrets ) et mettra en scène Jim Beaver ( Deadwood ), Adam Campbell ( Big Movie ), Samantha Noble ( See No Evil ) et Katie Cassidy ( Supernatural ).

Image de prévisualisation YouTube

Téléchargement illégal , mais que faire quand tout est permis et surtout tellement FACILE ? ?

( sourceAllociné )

C’est une nouvelle plus qu’inquiétante pour l’industrie cinématographique : selon une étude rendue publique par l’ALPA, il se téléchargerait illégalement autant de films en France qu’il y a d’entrées en salles.

Heurs et malheurs de l’industrie cinématographique…Alors que la polémique autour du projet de loi HADOPI ( Haute Autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet ) continue de faire rage, notamment à propos des mesures de rétorsion concernant le téléchargement illégal, une étude inédite menée par l’ALPA ( Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle ) entre novembre 2007 et juin 2008 semble fournir un argument massue aux partisans de l’adoption de la loi.

Téléchargement massif

Ce ne sont pas moins de 450.000 téléchargements illégaux et quotidiens de films qui seraient effectués, soit autant que les entrées dans les cinéma, selon l’étude de l’ALPA, une première du genre.  » Nous sommes face à un phénomène majeur qui peut mettre en péril l’industrie du cinéma et de l’audiovisuel «  explique Frédéric Delacroix, délégué général de l’ALPA. Et d’ajouter :  » On ne s’attendait pas à de tels chiffres « . De novembre 2007 à juin 2008, à l’initiative des distributeurs de films, l’organisme a surveillé quotidiennement le trafic depuis la France vers les réseaux situés à l’étranger, permettant d’effectuer les téléchargements illégaux via le P2P. L’observation a porté sur les 100 premiers films piratés français et étrangers, représentant 90% des téléchargements. Et les chiffres sont sans appel : en décembre, 536.000 actes quotidiens de piratages de films ont été observés, un chiffre record précise l’étude; la moyenne quotidienne oscillant aux alentours de 450.000 téléchargements. Quant à la moyenne mensuelle, elle dépasse les 14 millions, mais elle concerne uniquement des oeuvres ayant au moins une piste française (audio et / ou en sous-titrages).

Les Ch’tis dans le peloton de tête des films français

Ce n’est pas vraiment une surprise vu le succès du film et ses plus de 20 millions de spectateurs : Bienvenue chez les Ch’tis est en tête des films français les plus piratés, avec une moyenne à 9800 téléchargements quotidiens. Une disponibilité quasi immédiate d’ailleurs : le film a été relevé sur le réseau P2P dès le 5 mars, soit à peine 4 jours après sa sortie nationale. Sur la seconde marche du podium des films français les plus piratés figure le Persepolis de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud; suivi par La Môme et Disco.

Les films américains très convoités

Ce sont toutefois les films américains qui se taillent la part du lion, avec une moyenne quotidienne à 20.000 téléchargements. Figure en tête le Iron Man de Jon Favreau, avec à ses côtés Jumper ou encore Cleaner.  » La piraterie des films nécessite des mesures appropriées urgentes «  précise Frédéric Delacroix, ajoutant que le projet de loi proposé par la ministre de la Culture, Christine Albanel, pourrait être une solution. Rappelons que ce projet si décrié par ses détracteurs, a été présenté mi-juin en Conseil des ministres.