Archive pour 14 juillet, 2008

Funny Games U.S de Michael Haneke

Funny Games ! ! !

Sortie le 28 Avril 2008

NOTE : 6/10

Image hébergée par servimg.com

Remake du film du même nom et du même réalisateur Michael Haneke avec la sublime Naomi Watts et Tim Roth et Michael Pitt

Synopsis du Film :Ann, George et leur fils Georgie sont en route vers leur résidence secondaire pour ypasser l’été. Leurs voisins, Fred et Eva, sont déjà arrivés et ils décident de se retrouvetous le lendemain matin pour une partie de golf. Tandis que son mari et son fils s’affairent sur leur voilier récemment remis en état, Ann commence à préparer le dîner. Tout à coup, elle se trouve face à face avec un jeune homme extrêmement poli, Peter, un des invités de ses voisins, venu, à la demande d’Eva, lui emprunter quelques oeufs. Ann s’apprête à les lui donner quand soudain, elle hésite. Comment Peter est-il entré dans leur propriété ? Les choses prennent vite un tour étrange et débouchent sur une explosion de violence.

Le début du film me paraît super long puis arrive la tension qui sera omnipresente dans ce film. La famille arrive à sa maison quand tout à coup deux jeunes garçons arrivent et commencent à s’incruster et là par une claque anodine du père sur l’un des jeunes hommes commence le carnage à venir et que l’on devine inévitable car la famille a vu leur visage.

Donc voilà moi je voulais faire cette article pas pour le film mais pour l’intérêt qu’il suscite, oui c’est violent mais après tout ce qu’on voit à la télé, tout ce qui arrive dans le monde et bien on est tellement formaté à vivre entouré de violence que moi le film ne m’a pas choqué autant que ça. The war zone ( oui je sais le sujet est différent blablabla ) m’a ému aux larmes tandis que Funny Games est bien j’avoue c’est pour Naomi Watts que je voulais le voir ( mais le jeu des deux garçons est phénoménales, ils jouent leur rôle de malade mental tellement bien qu’on y croirait ) . Donc voilà mon avis à moi c’est ça , après je ne suis pas expert j’ai peut-être par remarqué le parallélisme entre le réalisateur et son monde ou encore le sujet adjacent du film mais j’ai pas trouvé ça si dérangeant qu’il n’y parait.

Image de prévisualisation YouTube