L’encyclopédie du savoir Relatif et Absolu … par Bernard Werber ! ! !

Astronomie Maya :

Pour les Mayas le monde est divisé en trois couches : le sous-sol, la terre, le ciel.

La Terre était plate et carrée. Chacun de ses quatres angles était representé par une couleur. Le blanc au nord, le noir à l’ouest, le jaune au sud, le rouge à l’est. Et le vert au centre.

Cette Dalle carrée était placée sur le dos d’un crocodile géant reposant lui-même sur un bassin recouvert de nénuphars.

Le ciel était soutenu par quatre arbres colorés placés aux quatre points cardinaux. Au centre, l’arbre vert soutenait le milieu du ciel. La dalle du ciel pour les Mayas était composée de 13 couches chacune gardée par une divinité particulière.

La dalle du monde souterrain en revanche ne possédait que 9 couches, gardées elles aussi par des dieux spécifiques.

Chaque dieu avait une représentation spéciale dans le monde souterrain et dans le monde céleste.

On considérait que l’âme du mort suivait le chemin du soleil, c’est-à-dire qu’elle descendait dans les mondes souterrains comme le fait le soleil à la nuit tombante, pour remonter ensuite dans le ciel le matin, s’élever haut et rejoindre les dieux du monde céleste.

Les mayas étaient d’excellents mathématiciens. Ils avaient découvert le 0 et un système de comptage vicésimal, c’est-à-dire de 20 en 20 ( alors que nous utilisons un système décimal de 10 en 10 ) , très performant. Ils étaient surtout de remarquables astronomes. Ils ont construit des observatoires qui leur ont permis d’identifier la plupart des planètes et de noter dans leur calendrier les cycles lunaires et solaires avec une précision aboutissant entre autres à un calendrier profane de 365 jours, le HAAB, bien avant les occidentaux. Leurs prêtres prétendaient utiliser ce calendrier pour se projeter dans le futur ou dans le passé. Ils annonçaient ainsi les éclipses et les cataclysmes. Les Mayas considéraient que le monde naît et meurt de manière cyclique. Selon leur livre sacré, le POPOL VUH, le monde naîtra et mourra quatre fois. Le Premier Age était celui des hommes de glaise. Ces derniers étaient si mous et si stupides que les dieux préfèrent les éliminer. Puis est venu le Deuxième Age, celui des hommes de bois, mais ils manquaient de coeur et d’intelligence et les dieux les noyèrent dans un déluge. Ensuite deux héros : Hunahpû et Ixbalanqué sont venus affronter les monstres terrestres et ont donné naissance aux hommes du maïs qui eurent enfin l’humilité de vénérer la foudre du ciel.

La fin du prochain cycle, correspondant à un cataclysme détruisant définitivement le monde, a été prévue par les prêtres mayas à une date qui correspond à l’an 2012 dans le calendrier occidental.

 

Ps: ça fait peur vindieu

 


Un commentaire

  1. bonjour
    c’est une tres bonne idée d’avoir posté ca ici…
    j’aime beaucoup cet auteur

Répondre

Vous devez etre logué pour commenter.