Archive pour 3 avril, 2008

Rien de bien nouveau alors je vais vous parler d’un acteur que j’adore …

J’ai fait un article MONSTRE sur lui car, c’est un acteur superbe et il n’a pas la reconnaissance de ses pères je trouve. ALors si c’est trop long Lisez pas ^^

Christian Bâle ! ! !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Il fit une  apparition surprenante en jeune prisonnié de camps de le film l’Empire du Soleil de Steven Spielberg puis ensuite il tourne quelques longs métrages j’usqu’au superbe.

 

 Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

American Psycho ( tiré d’un roman de Bret Eaton Ellis ) :  Au coeur des années Reagan, Patrick Bateman est un pur produit de la réussite américaine. Jeune, riche, il est un de ces golden boys qui triomphent à la bourse. Seul le nec plus ultra est digne de lui et il s’emploie à ne retrouver que des symboles qui lui renvoient une image de succès. Il accumule, avec une obsession maladive, les vêtements selects, les relations enviables. Son voeu le plus cher est de se fondre dans cette foule, de trouver sa place au milieu de ceux auxquels il s’identifie. Où son rôle de goldel boy complétenement déjanté et obsédé par son coprs , sa peau est jouait à la perfection ( un film à voir surtout pour son final étonnant ) .

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

http://www.dailymotion.com/video/xzbz0

 Lisez la suite je parle de tous ces films avec vidéos et photos ( j’y ai mit tout mon coeur , Merci )

(suite…)

The dark Knight Deux photos …

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Un bon petit film engagé … War Inc.

War Inc. ! ! !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Un film de Joshua Seftel avec John cusak, Ben Kingsley et Hilary Duff.

Un tueur à gages est chargé d’assassiner un ministre au Moyen-Orient. Il endosse l’identité d’un producteur, chargé d’organiser le mariage d’une star locale et d’un politicien.

Le film nous racontera comment un tueur à gages, aussi décalé qu’efficace, est chargé d’assassiner un dignitaire du Moyen-Orient ayant aussi des parts dans le marché du pétrole. Il endosse alors l’identité du producteur d’une popstar locale et devra gérer sa carrière tumultueuse en même temps que son mariage avec un politicien, tout en préparant sa tentative d’assassinat. Et ce ne sera qu’à partir de ce moment-là que les choses se compliqueront réellement…

En effet, entre guerre en Irak, occupation de l’Afghanistan, etc., John Cusack and co. dénoncent joyeusement les travers de la politique de l’Oncle Sam ces dernières années au Moyen-Orient. Et le tout sur le ton de l’humour, contrairement au sérieux des productions précédentes qui n’ont malheureusement pas trouvé beaucoup d’écho outre-Atlantique.

Image de prévisualisation YouTube

Ma critique sur DOOMSDAY …

Alors tout d’abord voilà histoire de ne pas changer mon style, je vais faire ma critique ( ayant pris des notes avec le portable pendant la scéance ) et rendre ma critique prise sur le vif est non pas après visionnage. Ca me correspond le mieux car je ne sais pas faire comme les critiqueurs pro voilà . Et aussi désolé si mes références à d’autres films sont nulles pour vous mais moi j’adhère, sur ce Bonne lecture.

Le début du film annonce direct l’ambiance, et la pauvre petite film. 1998, des gens sont mis en quarantaine, barriquadés dans une Écosse envahit par un virus nommé : le faucheur, ils sont isolés du monde par un mur blindé faisant penser à la muraille de Chine… Personnes ne pouvait y entrer, personnes ne pouvait en sortir laissant les prisonniers livrés à eux-même, devant même se dévorer eux-même, devenant des monstres.

Rhona Mitra joue le rôle d’une femme commando solitaire, et on apprend que c’était elle la petite fille du début ( logique ) sauvée in-extrémis. S’en suit alors une scène la mettant en oeuvre, une séquence de toute beauté, bien sanguinolante qui se situe 25 ans après. Mais suite à un cargo contaminé qui est découvert, une mission de recherche d’un remède est envoyée en Écosse en plein millieu d’une terre peuplé de sauvage ( car comme ils sont vivants le guvernement anglais crois qu’un remède est possible d’être trouvé et ainsi sauver Londres ), pour éviter à Londres justement, de subir le même sort. Et bien sûr avec Rhona Mitra en chef de file et is ont 48h avant que le virus n’envahisse Londres. Le film est lancé et le compte à rebours aussi.

Une fois en Écosse, on découvre un monde ravagé, détruit, avec une voix-off qui nous annonce ce qui s’est passé pendant 25ans ou comment un groupe de gens à essayer de survivre tant bien que mal et peut-être détenteur du virus. ( Ah oui petite note d’humour avec l’oeil de Rhona Mitra ^^ ).

Certes le film n’atteint pas la psychologie, et même l’intensité d’un film comme 28 jours plus tard mais il se laisse regarder et les références commence à se faire voir, entre Mad Max, Waterworld, 28 jours plus tard…

Le groupe est vite débordé et envahit par une horde  » d’infectés  » , et s’en suit un gros carnage et une boucherie commence. Un peu comme dans L’armée des morts dans le centre commercial et son huis clos. Donc jamais le film de Neil Marshall n’atteint des sommets et se présente comme le film de l’année mais le réalisateur maîtrise son sujet dans ce qu’il fait, par contre Rhona Mitra a toujours d’aussi MAGNIFIQUES formes bordel. En faite les références à Mad Max 3 et son dôme sont vraiment présentes avec certes des séquences débiles mais qui montrent la folie dans laquelle on sombrait c’est gens ( je pense à la mise en scène du méchant du film Sol ) même New York 1997 fait beaucoup référence et Rhona Mitra a un degré moindre fait penser à Snake Plisken, le héros du film New York 1997 ( sans le charisme de Kurt Russel bien sûr ). Et ^^ une séquence me fait penser au Seigneurs des anneaux avec Sauron et l’entrée en scène de l’exécuteur de Kane ( l’autre méchant ).

Donc logique le virus refait surface à Londres qui espère toujours un remède au virus MAIS… ( même une petite séquence me fait penser à Gladiator minime certe le dialogue entre Maximus et Commode avant leur combat et leur entrée dans l’arène ). Scène débile aussi celle de la voiture avec s musique tragédienne ( mais quelle belle caisse vindieu ), d’ailleurs j’ai pas compris pourquoi elle n’arrivait pas à semer la voiture de flic avec bref.

Un final qui m’a déçu avec la course poursuite, la musique mais la façon dont Sol et les autres entrent dans la caisse, bref a VOIR sauf pour la poursuite de fin dommage, mais petite scène comique avec la tête dans la caméra et un dernier cri de Sol.

Donc au final, une fin attendue à la Snake plisken, héros solitaire qui a fait son TAF point.

Pas le film que j’attendais mais bon 6euros20 ça vallait le coup d’oeil, j’attends Never Back Down la semaine prochine car je suis tombé amoureux de la blonde ^^

Poster en 3-D pour Speed Racer …

Cliquez sur le lien ICI et bougez la souris vous verrez c’est vraiment fou ce qu’on peut faire maintenant ^^ ( avec le poster ci-dessous vous verrez comment c’est magnifique )

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Le site officiel de Speed Racer …

Le site officiel du nouveau film des frères Wachowski vient d’ouvrir ses portes… A quelques semaines de la sortie officielle de l’un des plus gros blockbusters de l’année, les distributeurs permettent donc aux internautes d’habiller leurs ordinateurs aux couleurs du film et de découvrir un extrait exclusif du long-métrage qui promet d’être explosif…

Le héros du film, Speed, est interprété par le jeune Emile Hirsch, voisin heureux de Elisha Cuthbert dans The Girl Next Door. Il sera accompagné pour l’occasion par Christina Ricci en guise de love interest mais également par John Goodman et Susan Sarandon pour interpréter ses parents. Matthew Fox ( Jack dans Lost ) jouera le rôle de Racer X.

Voici le SITE

Tom Hanks plante Franck Darabont ( sniff le duo de La ligne Verte )

Le réalisateur et scénariste Frank Darabont, qui se relève du petit échec de The Mist, très mal distribué à travers le monde, est actuellement en préparation de son nouveau projet, une nouvelle adaptation de Fahrenheit 451.

Paru en 1953, le roman devrait donc reprendre des couleurs à travers une nouvelle mouture cinématographique qui devait initialement accueillir Tom Hanks en tête d’affiche ! Cependant, le comédien vient officiellement de quitter le projet en raison d’un planning trop chargé.

On regrette donc de ne pas voir se reformer le duo Darabont/Hanks qui nous avait offert le sublime La Ligne Verte il y a quelques années… Le réalisateur, qui devrait rapidement trouver un acteur pour remplacer son comédien principal, déclare également que son film prendra une toute nouvelle dimension avec un homme comme George Bush au pouvoir qui a donné au livre de Ray Bradbury tout son sens.

Cependant, le cinéaste devrait agir rapidement car Bush Jr ne devrait plus tenir son rôle de président encore longtemps…  ( Source DvdRama )

12