L’encyclopédie du savoir Relatif et Absolu … par Bernard Werber ! ! !

Oedipe :

Le roi de Thèbes Laïos, et son épouse, la reine Jocaste, étaient désespérés de ne pas d’héritier. Ils allèrent donc consulter la Pythie à Delphes. Celle-ci leur prédit qu’ils auraient un fils mais que ce dernier tuerait son père et épouserat sa mère.

Quelques mois plus tard en effet un garçon naquit.

Plutôt que de l’éliminer, le roi Laïos préféra abandonner son fils dans la montagne, après lui avoir percé chevilles les villes avec une aiguille et lié les pieds avec une lanière. Un berger trouva l’enfant, le détacha et le confia au roi de Corinthe, Polybos. Ce dernier le baptisa  » Oedipe « , ce qui singnifie  » qui a les pieds enflés « . N’ayant pas d’enfant, il se prit d’affection pour ce fils adoptif sans lui révéler son origine.

Mais un jour, alors qu’il la consultait, la Pythie de Delphes rappela à Oedipe l’ancienne prédiction :  » Tu tueras ton père et tu épouseras ta mère « . Croyant que son père était le roi Polybos, il préféra quitter Corinthe, de peur que la prédiction se réalise.

Durant son voyage d’exil il tomba par hasard sur des gens qu’il prit pour un groupe de brigands. C’était en fait le roi Laïos et des serviteurs. Après une querelle, Oedipe tua ce qui lui semblait être le chef des brigands et qui était en fait son vrai père, puis il poursuivit sa route.

Lorsqu’il arriva à Thèbes, un monstre terrorisait la ville : le Sphinx. Ce dernier tua et dévorait toutes les personnes qu’il rencontrait et qui s’avérait incapables de répondre à son énigme : » Qu’est ce qui est à quatre pattes le matin, à deux le midi, et à trois le soir ?  » Oedipe trouva la solution :  » L’homme; le nourrisson marche à quatre pattres, l’adulte sur ses deux jambes, et s’aide d’une troisième jambe, la canne, lorsqu’il est âgé.  » Le Sphinx dépité se jeta du haut d’un rocher et Oedipe devint un héros pour la ville. Il fut des lors proclamé roi de Thèbes et on lui donna pour femme la veuve de l’ancien roi, Laïos, dont on n’avait plus de nouvelles. Et pour cause. C’est ainsi que Oedipe épousa heureux, ignorant leur lien de parenté. Ils eurent quatre enfants. Cependant la peste s’abattit sur thèbes et l’oracle de Delphes annonça que cette épidémie était dûe à un crime non résolu, celui de Laïos, et que la maladie se répandrait tant qu’on aurait pas châtié le criminel.

Le roi Oedipe lança alors ses meilleurs limiers pour trouver la coupable. Ceux-ci finirent par découvrir et révéler à leur maître la dure vérité. C’était lui-même le meurtrier.

Jocaste, à l’annonce de la nouvelle, préféra se pendre. Oedipe, fou de douleur, renonça au trône royal et se creva les yeux. Chassé de Thèbes, Oedipe erra, guidé par sa fille Antigone, la seule à lui rester fidèle. Ils vécurent tous deux de mendicité.

Bien plus tard, Sigmund Freud utilisera cette légende pour expliquer la pulsion primitive des garçons à tomber amoureux de leur mère et vouloir détruire leur père.