Archive pour 11 mars, 2008

Résumé complet de Lost Saison 4 épisode 6 ! ! !

Dans l’épisode précédant sur Desmond on s’est rendu compte que le temps joué un rôle sur l’île voici le résumé de l’épisode 6 :

Gros plan sur Juliette ( celle qui au départ était avec les autres ) futur?? passé?? Elle est dans un bureau quand une femme entre et se présente, c’est un psychologue et Juliette lui dit qu’elle n’en a pas besoin donc répond la psy  » appellons ça un dialogue « . On apprend que Juliette est ici depuis une semaine et qu’elle déteste la célébrité qui tourne autour d’elle ce qui la rend nerveuse. On frappe à la porte et un homme entre, et c’est le gros barbue de la saison 3 ( merde je me souviens plus de son nom, celui que Sawyer tue ) il dit  » désolé de vous déranger mais Ben veut voir le docteur  » ( je pense que c’est le passé dans ce cas ). ( Tom il s’appelle Tom, et dit de Juliette  » docteur  » pas son prénom ).

Voilà la phrase qui prouve tout en laissant partir Juliette, la Psy lui dit  » Bienvenue sur l’île  » ( pourquoi pas de flash du futur ?? ). Tom donc accompage Juliette jusqu’à une maison où l’attend Ben avec un bouquet de fleur  » Bienvenue dans ton humble demeure  » dit-il. Juliette est étonnée, une maison à elle seule ! ! ! Elle semble si heureuse et lâche cette phrase  » Ben je suis si contente mais je ne RESTE que six mois  » ( la pauvre si elle savait ) un peu gêner et obligé de mentir Ben répond  » on veut que tu te sentes chez toi  » .

Retour au présent sur la plage, Juliette se construit sa cabane et Sun vient lui proposer son aide. Sun a une remarque bizarre qu’elle fait à Juliette  » Pourquoi tu t’embêtes autant puisque l’on va quitter cette île ?  » ( pas faux comme phrase ). C’est là que Jack arrive et demande à Juliette  » tu n’aurais pas vu Daniel et Charlotte ? leurs affaires ont disparues  » . Jin dit en japonais qu’ils les a vu partir dans la jungle, et Jack dit  » Mais pourquoi tu n’as rien dit  » et Jin de répondre  » Tu as dit que c’étaient des amis  » . De là trois goupes se séparent pour les rechercher , Jack , Juliette , Sun et Jin.

On suit Juliette qui entend des bruits dans l’île ( des chuchotements ), elle se retourne et LA la psy du début réapparaît en disant  » bonjour Juliette ça faisait longtemps  » ( mais merde d’où elle sort celle-là ?? )

Générique de Lost :

 

(suite…)

l’affiche officielle de Indiana Jones 4 ….

la Voila

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Et non ça ne sera pas Michael Bay ( qui a dit oufff ?? )

Prince of Persia ! ! !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

On en sait un peu plus sur l’adaptation cinématographique du blockbuster vidéoludique, Prince of Persia.

Initié par Jerry Bruckheimer, ce sera finalement bien l’anglo-saxon Mike Newell qui dirigera Prince of Persia : Les sables du temps, un temps entre les mains de Michael Bay. On lui doit Quatre mariages et un enterrement, Donnie Brasco, ou encore Harry Potter et la coupe de feu.Comme pour nombre de grosses productions, le tournage prendra place au Maroc, à compter de mi-juin. Les parties en studio seront, quant à elles, réalisées en Angleterre, aux Pinewood Shepperton Studios.

La sortie mondiale est toujours fixée au 10 Juillet 2009.

Critique de  » Redacted « 

Critique Cinéma-france  ! ! !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Brian De Palma revient après l’échec de son dernier film Le Dahlia noir et propose Redacted, Revu et Corrigé en français. Pas si nouveau, le film est un remake de son film « vietnamien » Outrages sorti en 1989. Le réalisateur déplace le contexte, et met à profit 20 ans d’évolution technologique et médiatique, pour bouleverser du tout au tout son ancienne mise en scène consensuelle, classique et hollywoodienne.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Outrages dénonçait certaines conséquences de la guerre ; Redacted, avec sa virulente force de frappe, lui répond avec toute l’amertume du réalisateur. En trente ans, rien n’a changé et Brian De Palma utilise désormais tout l’arsenal médiatique dont il dispose pour nous le faire comprendre. Docu-fiction, reportage, téléphones portables, vidéos de télésurveillance, blogs internet, il multiplie les points de vue et atterrit au-delà du film choral, inventant le Film Panorama. Le choc est brutal.

Des soldats américains violent une jeune irakienne de 15 ans, les personnages et les évènements sont fictifs bien qu’ils soient totalement basés sur des faits réels et avérés. Eh si, hélas. Très largement documenté, Brian De Palma n’a parfois seulement eu qu’à recomposer des vidéos de soldats pour outrepasser des problèmes de droit ou de morale. Un film faux, un film vrai, un film où la frontière entre réalité et fiction est flouée par la vision panoramique qu’il propose. Une vision utilisé avec malice pour vous clouer littéralement sur notre siège, car non, on ne ressort pas indemne de ce Redacted.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Loin d’être une simple critique de la guerre, Redacted explore les bas fonds de la presse actuelle. Métamorphosé en Sally, un jeune étudiant en cinéma, Brian De Palma explore, comme un jeune premier, un art qui a tout à apprendre de la technologie qui l’environne. Et il s’en sert pour mitrailler la manipulation médiatique qui sévit actuellement aux Etats-Unis mais aussi en Europe. Prenant exemple sur les thèses fondamentales de l’œuvre de Peter Watkins, il les dépasse et les anéantit à chaque changement de point de vue…délicieuse et fine mixture qui crée un nouveau pont entre cinéma, téléréalité, téléphonie mobile et Internet.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Que devient la place du spectateur ? Entre voyeurisme, information et manipulation Redacted questionne sans cesse le spectateur sur sa condition. On peut reprocher au film son aspect parfois facilement théâtral, sa bande-son hâtive et son mélodrame sensationnaliste, mais on ne peut aussi que s’incliner devant les nouvelles portes qu’ouvrent Redacted. Incroyablement dans l’air du temps, il devient une immersion à l’intérieur de ce que survolait Outrages, et en véritable leçon de cinéma, Brian De palma justifie maintenant ce qu’il présente avec un fatalisme très perturbant… ce dont il retourne devient logique et absurde, inévitable et terrifiant ; la bêtise humaine, rien de moins. Dans les dents.

En multipliant les points de vue et en montrant ce qu’il ne faut pas montrer, Brian De Palma va bien au-delà d’une simple critique de la guerre, il discute de la place du spectateur et des nouvelles possibilités qu’offre le cinéma actuel. Un ovni cinématographique intense, efficace, sensationnel, et novateur.

http://www.dailymotion.com/video/x4artc

http://www.dailymotion.com/video/x4artr

  

L’encyclopédie du savoir Relatif et Absolu … par Bernard Werber ! ! !

Oedipe :

Le roi de Thèbes Laïos, et son épouse, la reine Jocaste, étaient désespérés de ne pas d’héritier. Ils allèrent donc consulter la Pythie à Delphes. Celle-ci leur prédit qu’ils auraient un fils mais que ce dernier tuerait son père et épouserat sa mère.

Quelques mois plus tard en effet un garçon naquit.

Plutôt que de l’éliminer, le roi Laïos préféra abandonner son fils dans la montagne, après lui avoir percé chevilles les villes avec une aiguille et lié les pieds avec une lanière. Un berger trouva l’enfant, le détacha et le confia au roi de Corinthe, Polybos. Ce dernier le baptisa  » Oedipe « , ce qui singnifie  » qui a les pieds enflés « . N’ayant pas d’enfant, il se prit d’affection pour ce fils adoptif sans lui révéler son origine.

Mais un jour, alors qu’il la consultait, la Pythie de Delphes rappela à Oedipe l’ancienne prédiction :  » Tu tueras ton père et tu épouseras ta mère « . Croyant que son père était le roi Polybos, il préféra quitter Corinthe, de peur que la prédiction se réalise.

Durant son voyage d’exil il tomba par hasard sur des gens qu’il prit pour un groupe de brigands. C’était en fait le roi Laïos et des serviteurs. Après une querelle, Oedipe tua ce qui lui semblait être le chef des brigands et qui était en fait son vrai père, puis il poursuivit sa route.

Lorsqu’il arriva à Thèbes, un monstre terrorisait la ville : le Sphinx. Ce dernier tua et dévorait toutes les personnes qu’il rencontrait et qui s’avérait incapables de répondre à son énigme : » Qu’est ce qui est à quatre pattes le matin, à deux le midi, et à trois le soir ?  » Oedipe trouva la solution :  » L’homme; le nourrisson marche à quatre pattres, l’adulte sur ses deux jambes, et s’aide d’une troisième jambe, la canne, lorsqu’il est âgé.  » Le Sphinx dépité se jeta du haut d’un rocher et Oedipe devint un héros pour la ville. Il fut des lors proclamé roi de Thèbes et on lui donna pour femme la veuve de l’ancien roi, Laïos, dont on n’avait plus de nouvelles. Et pour cause. C’est ainsi que Oedipe épousa heureux, ignorant leur lien de parenté. Ils eurent quatre enfants. Cependant la peste s’abattit sur thèbes et l’oracle de Delphes annonça que cette épidémie était dûe à un crime non résolu, celui de Laïos, et que la maladie se répandrait tant qu’on aurait pas châtié le criminel.

Le roi Oedipe lança alors ses meilleurs limiers pour trouver la coupable. Ceux-ci finirent par découvrir et révéler à leur maître la dure vérité. C’était lui-même le meurtrier.

Jocaste, à l’annonce de la nouvelle, préféra se pendre. Oedipe, fou de douleur, renonça au trône royal et se creva les yeux. Chassé de Thèbes, Oedipe erra, guidé par sa fille Antigone, la seule à lui rester fidèle. Ils vécurent tous deux de mendicité.

Bien plus tard, Sigmund Freud utilisera cette légende pour expliquer la pulsion primitive des garçons à tomber amoureux de leur mère et vouloir détruire leur père.

 

Critique du film  » Bad Times  »

Première critique de moi même  ! ! !

Ce film est le tout premier de David Ayer en tant que réalisateur et scénariste à la fois mais malgré tout on lui doit le scénario de l’excellent  » Training Day  » , donc je dois dire qu’il était beaucoup au tournant.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

  Ce film, raconte l’histoire d’un vétéran de la guerre du Golfe Jim Davis qui attend avec impatience une place au sein de la police de Los Angeles, place qu’il n’obtiendra pas bien sûr, mais il pourra compter sur le réconfort mais surtout l’amour de son meilleur ami Mike, également chômeur. S’entraîne alors pour les deux protagonistes une quête de travail dans les rues de Los Angeles.

Mais pour finir Jim accpete quand même de travailler pour les services de securité du territoire, s’enchaine alors des allures de virée infernale dans les rues chaudes de South Central., ses virées dans les bas quartiers deviennent de plus en plus violentes et dramatiques et pour Jim une nouvelle guerre contre lui meme commence. Jusqu’aù moment où il doit repartir abandonnant sa femme et surtout avec cette réplique  » c’est moi le soldat de l’apocalypse Mike  »

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Une histoire vraiment superbe où sont montrés tout les mauvais côtés de la rue, la violence ( notamment une scène dans un bar où un type se fait saigner, horrible ), l’alcool, les joints, les insultes. Pendant presque deux heures, le spectateur suit l’aventure de deux hommes, sans jamais savoir jusqu’où ca va aller et qui nous montre la difficulté de s’en sortir quand on est au chômage mais surtout lorsque l’on aime et des répliques qui sont criantes de vérité.

http://www.dailymotion.com/video/xz4bd

Une performance d’acteur exceptionnelle de la part d’un Christian Bale impeccable,déjà dans American Psycho, the Machinist, les rôles de sociopathe lui vont tellement bien ( mais où est donc l’Oscar , la reconnaissance pour ce mec ? ). Mais avant tout le film est une véritable histoire sur l’amour et l’amitie avec un final genial.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit 

Même si malgré tout on sent un peu l’univers Training Day de David Ayer ( surtout les passages en voiture qui rappelle le duo Wasghington/Hawke ) qui peuvent laisser croire que l’innovation n’est pas son fort mais à tort car les delires psychotiques de Christian Bale apporte au film toute la folie dont il avait besoin pour être un petit bijou du cinéma américain qui ne nous montre pas que les bons côtés de l’ Amérique et qui nous fait découvrir la folie des soldats marqués par des événements passés, le traumatisme post 11 septembre et omniprésent. Il ne faut pas pour autant oublier la performance de Freddy Rodriguez en meilleur ami EXCEPTIONNEL et la petite apparition d’Eva Longoria en femme délaissée au profit de l’amitié.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

En tout cas un très grand moment de cinéma qui nous emmène vers une fin logique mais qui somme toute nous laisse un pincement au coeur ( on aimerait pas être à la place de Mike ) et la dernière réplique  » fait le par pitié , je l’ai mérité ! ! ! réfléchis pas  »

A voir et à revoir mais surtout ce qui prime, un film qui fait réfléchir et qui frappe là où ça fait mal … Alors Amour ou Amitié à vous de voir maintenant … Et le tout servit par une bande origianale mexiaine et West coast Nigga

Sebouz….

Beaucoups d’images de  » La Momie 3  »

LA momie 3 ! ! !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Brendan Fraser ( Rick O’Connell ), Maria Bello ( Evelyn Carnahan O’Connell ), Jet Li ( Empereur Han) , Luke Ford ( Alex O’Connell ), Michelle Yeoh ( Zijuan )…

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Snopsis : Les O’Connells vont sur les tombeaux interdits de Chine et de l’Himalaya où ils affrontent une Momie capable de changer de forme : un ancien empereur chinois qui a été maudit par une magicienne…
 

12