Archive pour 5 mars, 2008

Critique de  » There will be blood  »

There Will Be Blood !!!

NOTE : 9/10 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Le travail du critique a parfois ses limites. Il y a des mots qui ne résument jamais assez bien les images. Il y a des grands moments de cinéma qui ne se lisent pas mais qui doivent se voir.

Dans cette optique, Paul Thomas Anderson ne nous facilite pas la tâche. Que dire de There will be blood, si ce n’est clamer haut et fort que c’est un très grand film, LE morceau de bravoure qu’il ne faudra pas rater en ce début d’année. Biberonné aux westerns de l’âge d’or hollywoodien et des grandes épopées façon Géant, le réalisateur de Magnolia et Punch-Drunk Loverend un hommage presque sensoriel à ce cinéma d’un autre âge, empli d’espaces et de dévastation. Mais le cinéaste ne se contente pas de regarder dans le rétro. Il oublie les cow-boys et les indiens et fait de cette quête de l’or noir dans l’Amérique du siècle dernier un film terriblement personnel, une quête tragique de l’absolu à travers le destin de Daniel Plainview, un dur à cuire au grand coeur qui va sombrer peu à peu, victimes violente et narcissique des drames de la vie.

Dans ce rôle Daniel Day-Lewis est PRODIGIEUX, terrifiant, poignant, assourdissant d’amour et de rage. Il est l’épine dorsale d’une longue leçon de cinéma, un cinéma puissant et intègre à vous faire détester l’arrivée du générique de fin.

Coppola avait son Parrain

Scorcese son Taxi Driver

Spielberg son Schindler

Paul Thomas Anderson a son There will be blood.

Un film prodigieux, un Daniel Day-Lewis habité, une leçon de cinéma. Déjà un classique.

L’encyclopédie du savoir Relatif et Absolu … par Bernard Werber ! ! !

Apollon :

Fils de Zeus et de Léto, Apollon est le frère jumeau d’Artémis. Sa soeur ayant pris la Lune pour emblème, lui choisit le Soleil. Nourri par la déesse Thémis de nectar et d’ambroisie, il atteint en quelques jours une taille adulte. Grand, beau, avec sa longue cheveulure blonde, il devient l’enfant gâté de l’Olympe. Il est aussi d’une force rare et de surcroit très doué pour la musique et la divination.

Héphaïstos, Dieu des Forges, lui offre des flèches magiques. Ainsi équipé, Apollon s’en va avec sa soeur délivrer la ville de Delphes de l’emprise du dragon Python. Il sera dès lors appelé Apollon pythien, d’où plus tard les Jeux pythiques, succession d’épreuves musicales et athlétiques, et le nom de Pythie donné à la prêtresse qui, dans le temple de Delphes, prédit l’avenir.

Grand séducteur, Apollon multiplie les amantes, notamment parmi les nymphes dont il eut des enfants célèbres tels Calliope et Asclépios. µUne femme pourtant résista à son charme : Daphné. Pour lui échapper, elle se transforma en un arbre, le laurier, qui dès lors lui fut dédié. Apollon eut aussi des aventures avec de jeunes hommes, comme Hyacinte et Cyparissos. La mort de ces deux amours l’affecta particulièrement, le premier se métamorphosant en fleur, la jacinthe, le second en arbre, le cyprès. Dieu de la musique et patron des Muses, Apollon crée un instrument, le luth. Il receva la lyre des mains de son demi-frère Hermès en écahnge de la restitution d’une partie du troupeau qu’il lui avait été volé. Il affrontera le Satyre Marsyas dans une compétition musicale avec pour enjeu que le vainqueur ferait subir au vaincu le traitement de son choix. Virtuose, avec sa lyre dont il savait jouer des deux mains, Apollon écorchera vif l’infortuné Marsyas et , ce dernier l’ayant provoqué à la flûte, le dieu de la musique interdira l’usage de cet instrument jusqu’à ce qu’un musicien en invente une nouvelle à lui dédiée.

De nombreux animaux lui sont associés, dont le loup, le cygne, le corbeau, le vautour ( en observant les vols de ce rapace, les augures cherchaient à déceler les volontés d’Apollon ), ainsi que le griffon, l’oiseau-lyre et plus tard le dauphin. L’origine du dieu Apollon est probablement asiatique car il n’est pas chaussé de sandalettes grecques mais de bottines, typiquex alors des pays d’Asie. Il est en outre le seul dieu de l’Olympe adopté par les romains sous son nom grec alors que Zeus lui-même devenait Jupiter, et aphrodite, Vénus.

Les sorties cinéma de la semaine ! ! ! 05/03/08

Alors de belles sorties cette semaine Comédie, Thriller, Action … tout y passe

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 Résumé dans la suite Dont trois ont déjà eu leur Article ( cliquez juste sur  » ici  » ): 

(suite…)

Si ça se fait hummmmmmmm ! ! !

Zoolander 2 ! ! !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

A ce vieux Derek Zoolander ( avec le plus petit téléphone portable du monde ^^ et c’est FAMEUSE pause )

Grosse farce écrite par feu Drake Sather et Ben Stiller, Zoolander premier du nom est aujourd’hui considéré par beaucoup comme une film culte. Ce fut en tous les cas la confirmation de la reconnaissance internationale pour Stiller après et Mon beau-père et moi. Dans ces conditions, la mise sur les rails d’une suite coule de source, et si Ben Stiller aurait commencé à écrire Zoolander 2 avec son compère Owen Wilson depuis quelques mois déjà, voilà que Will Ferrell, autre larron de la bande, calme le jeu en déclarant à MTV que pour l’instant sa participation n’était pas sûre.

Etant donné que les concordances entre les types d’humour de Ben Stiller et Will Ferrell sont connues de tous, on peut imaginer qu’il s’agit plus de discussions sur le cachet que sur le scénario. Ce qui a au moins le mérite de laisser espérer un accord à plus ou moins court terme.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Car à la question Zoolander 2 peut-il se faire sans Will Ferrell, la réponse est sans doute oui. Mais les fans n’apprécieraient certainement pas.

Ken au cinéma, ça va donner ! ! !

Ken le Survivant ! ! !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Intitulé Hokuto no Ken : L’Ere de Raoh (Shinsei Kyûseishu Hokuto no Ken : Raoh Den Junai no shô pour les intimes), premier long métrage animé d’une durée de 95 minutes destiné à revisiter la mythologie du célèbre combattant aux 7 cicatrices créé par Tetsuo Hara, l’évènement permettra de plus aux amateurs français de découvrir l’oeuvre directement dans sa version director’s cut. Une initiative qui confirme la volonté de Kaze et d’Eurozoom d’imposer un véritable panel d’oeuvres ayant les honneurs d’une projection dans les salles obscures et d’élargir le cercle des fans de japanime, après les initiatives ayant permis au film de Death Note et à Brave Story de bénéficier d’un traitement similaire. On imagine que la version française évitera cette fois les blagues drôles mais douteuses du doublage original ( même si les écoles de l’Hokuto de cuisine et du Nanto de vison sont aujourd’hui légendaires ).

Dans ce premier film, et après un holocauste nucléaire ayant balayé la totalité de la planète, Kenshiro, héritier de la tradition du Hokuto Shinken, une école martiale aux techniques redoutables, débutera sa longue épopée afin de terrasser Souther, également connu sous le nom d’Empereur sacré, et ce afin de libérer la population de son joug. Mais il rencontrera bientôt son frère Raoh, qui lui-même s’estime seul capable de revendiquer l’héritage de l’école du Hokuto. Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, l’éditeur Asuka profitera de la sortie en salle pour enfin lancer la réédition des 27 volumes du manga. Autant dire que les « Ha-ta-ta-ta » vont pleuvoir. A quand l’édition française du jeu Hokuto no Ken Fighting de Sammy pour terminer en beauté ?

Résumé complet de Lost Saison 4 épisode 5 ( le meilleur pour l’instant des quatres saisons pour l’instant )

Bon on avait laissé Kate avec Aaron à la fin de l’épisode 4 voici ce 5ème axé sur Desmond ( l’un de mes personnages préféré ).

Tout d’abord excusez si c’est mal raconté mais c’est l’épisode le plus fou à écrire , à voir donc si vous êtes perdu relisé un peu plus haut j’ai fait de mon MIEUX

Gros plan de Desmond dans l’hélicopter ( celui où il était monté avec Sayid pour aller sur le soi-disant bateau ). Il est en train de regarder la photo de lui et Penny. Le pilote lit des coordonnées et Sayid demande  » Vous ne savez pas où est votre bateau ?  »  » Je sais où il est  » répond-il ( car Daniel le scientifique lui avait dit deux épisodes avant de bien suivre la même trajectoire que pour être venu , à tout prix ). Sayid s’inquiète de la direction de l’hélico qui se dirige droit vers un orage puis voit la photo de Desmond et lui dit  » Elle a dit à Charlie qu’elle ignorait tout du bateau , donc qu’espères-tu trouver  »  » des réponses  » dit-il. Puis l’hélico entre dans l’orage et se met à trembler de partout mais le pilote ne lâche pas le manche et reste bien sur la même trajectoire.

Plan sur Desmond ( futur ou passé ?? là je sais pas encore ), il est dans une caserne militaire et vient de se faire réveiller à la façon militaire  » Debout bandes de crétins, plus vite «  . Mais Desmond a l’air de ne pas savoir où il est ?? Et le chef l’appelle  » Hume « , il lui demande pourquoi il était si long à se lever et là il répond  » Je rêvais chef , que j’étais dans un hélico, dans un orage et puis plus rien  » ( donc on se dit qu’il est dans le futur mais amnésique mais pourquoi lui et pas Sayid dans l’épisode 3 qui se souvenait de tout ??? chelou ça, ça m’énerve déjà ^^ ). Du fait de son retard le chef ordonne à ses hommes de faire double rations de pompes et abdos, sous la pluie et là Desmond enfin Hume dit  » j’avais jamais fait ce genre de rêve, c’est comme si j’y étais  » HOP on revient sur l’hélico dans l’orage où Sayid, Desmond et le pilote paniquent, mais Desmond plus que les autres et Sayid lui demande s’il va bien car il essaye d’enlever sa ceinture et LA énorme réplique de Desmond  » Qui etes-vous ? et comment connaissez-vous mon nom ?  » ( ouinnnnnnnnnn je pleure déjà ).

Générique de Lost.

 

(suite…)