L’encyclopédie du savoir Relatif et Absolu … par Bernard Werber ! ! !

Mouvement Gnostique :

Dieu a-t-il un Dieu ? les premiers chrétiens de l’Antiquité romaine ont eu à lutter contre un mouvement hérétique qui en était coinvaincu, le Gnosticisme. En effet, au IIème siècle après J.C., un certain Marcion affirma que le Dieu qu’on priaitn’était pas le Dieu suprême amis qu’il y en avait un autre, supérieur encore, auquel il était lui-même tenu de rendre des comptes.

Pour certains gnostiques, les dieux s’emboitaient les uns dans les autres comme des poupées russes, les dieux des mondes les plus grands enrobant les dieux des mondes des plus petits.

Cette croyance, appelée aussi  » bithéïsme « , fut notamment combattu par Origène. Simple chrétiens et chrétiens gnostiques se déchirèrent longtemps pour déterminer si Dieu avait lui-même un dieu. Les gnostiques furent finalement massacrés et les rares qui subsistent pratiquent leur culte dans la discrétion la plus totale.

 

Empathie :

L’empathie est la faculté de ressentir ce que ressentent les autres, de percevoir et partager leurs joies, leurs douleurs. En grec, Pathos signifie  » souffrance « . LEs plantes elles-mêmes perçoivent la douleur. Si on pose les électrodes d’un galvanomètre, machine à mesurer la résistance électrique, sur l’écorce d’un arbre et que quelqu’un appuyeé contre le tronc s’entaille le doigt avec un couteau,  on constate un mouvement de l’aiguille du galvanomètre. L’arbre perçoit donc la destruction des cellules lors d’une blessure humaine! Cela sigbifie que lorsqu’un humain est assassiné dans une forêt, tous les arbres le perçoivent et en sont affectés.

D’àprès l’écrivain américain Philip K. Dick, auteur de Blade Runner, si un robot est capable de percevoir la douleur d’un homme et d’en souffrir, il mérite alors d’être qualifié d’humain. A contrario, si un humain n’est pas capable de percevoir la douleur d’un autre, il serait justifié de lui retirer sa qualité d’homme. On pourrait  imaginer à partir de là une nouvelle sanction pénale : la privation du titre d’être humain. Seraient ainsi châtiés les tortionnaires, les assassins et les terroristes, tous ceux qui inflignet la douleur à autrui sans être affectés.

 

Feuille :

On se demande parfois pourquoi les feuilles de papier courantes mesurent 21×29,7 cm. Ces dimensions sont en faite un  » canon  » ( rapport de proportion entre plusieurs nombres ) découvert par Léonard de Vinci. Il recèle une propriété extraordinaire : lorsqu’on plie une feuille 21x 29,7 en deux, la longeur devient la largeur et on obtient toujours la même proportion entre les deux. On peut continuer à plier comme ça autant de fois qu’on le voudra la feuille de 21×29,7, on conservera toujours ce même rapport. C’est la seule proportion à posséder cette propriété.

 


Un commentaire

  1. véro dit :

    Coucou Seb,
    hereusement que tu as mis du Werber, j’ai enfin reussi a me calmer lolll
    l’empathie, hum un bien vaste sujet qui par ailleurs m’interesse pas mal…
    Amicalement
    Véro

Répondre

Vous devez etre logué pour commenter.