The Fountain de Darren Aronofsky

The fountain ! ! ! 

NOTE : 9/10 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Je précise tout de suite, je suis Amoureux de ce film, je l’ai vu des dixaines de fois ( chacun son truc ).

Réalisé par le génial Darren Aronofsky ( Pi , Requiem for a dream ) avec Hugh Jackman et la trés trés belle Rachel Weisz.

Son allergie aux conventions et son ambition aveugle risquent de laisser une majorité du grand public sur le carreau… qui se privera d’une des oeuvres les plus fascinantes à avoir foulé les salles depuis très longtemps.

Darren Aronofsky touche une nouvelle fois à la perfection et laisse le spectateur dévasté, repu, en larmes ou en lambeaux. Même pas un chef-d’oeuvre, un miracle

The Fountain raconte le combat à travers les âges d’un homme pour sauver la femme qu’il aime.
Espagne, XVIe siècle. Le conquistador Tomas part en quête de la légendaire Fontaine de jouvence, censée offrir l’immortalité.
Aujourd’hui. Un scientifique nommé Tommy Creo cherche désespérément le traitement capable de guérir le cancer qui ronge son épouse, Izzi.
Au XXVIe siècle, Tom, un astronaute, voyage à travers l’espace et prend peu à peu conscience des mystères qui le hantent depuis un millénaire.
Les trois histoires convergent vers une seule et même vérité, quand les Thomas des trois époques – le guerrier, le scientifique et l’explorateur – parviennent enfin à trouver la paix face à la vie, l’amour, la mort et la renaissance.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

La bande originale de ce film est la plus belle que j’ai jamais écouté, celle de Clint Mansell, j’ai jamais été aussi ému par une musique. Quand à l’histoire du film j’avoue je ne pense pas l’avoir comprise, car toute la beauté du film est là. Chacun essaie de trouver la fin, le sens de ce film.

Pour moi, le Tommy conquistador éxiste pas, il est raconté par Tom du présent au travers du livre de Izzi ( celui qu’elle écrit ), puis il essaie de trouver l’amour éternel, d’être auprès d’elle pour l’éternité. Car le thème central du film, c’est la vie éternelle, la fontaine de jouvence que Tom le conquistador cherche pour sauver la reine, mais que Tommy du futur et du présent cherchent aussi, le premier au travers d’un remède contre le cancer et le deuxième au travers de Xibalba ( qui pour les Mayas est l’endroit où vont renaître les âmes donc il veux l’atteindre espérant rejoindre l’âme d’Izzi ).

Je ne peux pas raconter le film ni même décrire le sentiment que j’ai pu ressentir après l’avoir vu. Tout ce que je peux dire c’est que ce film m’a ému au point de le voir 2, 3 fois de suite pour essayer de comprendre, ou d’améliorer ma compréhension première. Darren Aronofsky singe là une OEUVRE magnifique qui pour certains est nulle et d’autres comme moi Incontournable, un chef-d’oeuvre qui nous montre que l’amour est ETERNEL.

SVP regardez le au moins une fois et vous verez avec sa musique phénoménale .

http://www.dailymotion.com/video/xxv2z

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 


15 commentaires

  1. Salut Sebouz,

    ah bah voila, tu m’as donné envie de voir ce film :-)
    J’ai adoré Requiem for a Dream, et vu que c’est le même réalisateur et que c’est Clint Mansell qui est à la musique, je cours le regarder les yeux fermés. Pas vraiment les yeux fermés parce que je n’y verrais rien, enfin voila quoi lol ;-)
    Mon prochain film à dl.

    Amicalement,
    kakushin

  2. virginie dit :

    j’ai récupéré le dvd, je vais enfin pouvoir me faire une idée !!

  3. justine dit :

    kikou !!
    très beau film,que g vu grace à toi, avec une musique d’amour qui va avec^^
    même si l’histoire est un peu difficile à comprendre.

    Bisous bonne continuation kiss
    Justine

  4. véro dit :

    coucou Seb :)
    J’ai decouvert ce film ici et tu m’en a parler… je n’avais d’autre choix que de le regarder… cette musique, l’histoire, l’ensemble … c’est triste mais qui ne reverai pas que la personne qu’on aime fasse tout pour nous pour rester le plus longtemps ensemble…
    Merci pour cette découverte Seb… :)
    Bisous
    Véro

  5. Lord Munegu dit :

    Oui ce film est franchement magnifique ! Je ‘lai étudié en anglais, je dois faire une dissert dessus ^^ » pas facile hein ? :P
    Mais bon ca reste franchement une excellent film, très beau, très lyrique, mais puissant visuellement…

    Un chef-d’oeuvre moi j’dis ^^

  6. Antoine dit :

    Le Tommy de 2006 et le Tom de 2506 sont les mêmes personnes. Tommy a trouvé le remède contre cette « horrible maladie « qu’est la mort.
    Tommy, le jour de la mort de sa femme, se tatoue le doigt. Puis on imagine qu’il se tatoue tous les ans pendant 500 ans et c’est pour cela quand 2506 Tom est couvert de tatouage.
    On peut aussi « supposer » que l’arbre qui est avec Tom dans la « bulle » qui jallone l’espace est l’arbre qui a émergé de la graine que Tommy a enfouillé au dessus de la tombe de sa femme. En quelque sorte, cette arbre est née des cendres de la femme de Tommy. C’est même pratiquement ….. sa femme. Peut être espère-t-il encore la faire revivre?
    Mais heureusement (enfin c’est mon avis) Tom se rend compte que « l’amour éternel » c’est en quelque sorte en mourant qu’il peut l’atteindre. Cette mort, qu’il redoutait tant, il faut « l’accepter ». Cela fait parti d’un tout. Il y a la Mort, mais cela entraine la Vie.

    Darren Aranofsky semble avoir muris. Ses précédents films étaient très pessimiste. Dans Pi, le héros renonce face à l’infini, face à la connaissance absolu qu’il a réussi à atteindre grace à la science.
    Je ne parle même pas de Requiem For a Dream….
    Enfin bref, Aranofski semble avoir bouclé la boucle avec ce film au niveau de ses préoccupations existentielles.

  7. Sébastien dit :

    et heureusement qu’il a muri
    oui il ne vaut mieux pas parler de Requiem ca risquerai de choquer
    pour les exoplications merci j’avais remarque tout ca mais ca aide de savoir que l’on est pas seul a penser une chose ^^
    la mort est le commencement et la fin de tout

  8. jadelame dit :

    magnifique… de plus,,il existe cet amour là.
    jade

    Dernière publication sur jade : Lecture

  9. consensus dit :

    J’ai vu et cela m’a inspiré. Nous menons consciemment ou inconsciemment ce combat ou cette quête.

  10. En ce qui concerne la mort, je dirais plutôt comme Lao Tseu : « ce que la chenille appelle la fin du monde, le maitre l’appelle un papillon »…
    Ce film est effectivement troublant…en dehors des sentiers battus. Il interpelle, il dérange, il questionne, il ne laisse personne insensible…même pas ses détracteurs ! :-)
    Quant à savoir si l’amour éternel existe…l’amour inconditionnel, le vrai, celui que l’on a tendance à confondre avec le sexe…
    je crois qu’il existe effectivement. Cela implique un don de soi et une foi absolue. Sans doute le commun des mortels ne le verrait même pas s’il était sous son nez !
    Puisque nous sommes des âmes et que le corps physique n’est qu’un « moyen de transport » (le temps que nous passons sur terre), quand celui-ci meurt l’âme, elle, est toujours là…et qui sait si elle ne va pas rejoindre son amour…? :-)

  11. nananath dit :

    Salut seb.
    Je ne sais pas si tu auras le temps de le lire enfin…Je n’ai pas vu ce filme, mais je vais essayer de le voir. Perso je n’ai jamais cru en l’amour éternel ; ou peut être dans le cas d’un enfant pour ses parents.
    Je repasserai, je voulais te montrer quelque chose, heu…si c’est pas trop tard.
    Si non bon voyage et une belle vie.
    Nath

    Dernière publication sur Région : Planet Exotica Royan

  12. Lola dit :

    oh il a l’air super génial, et bien tourné pas étonnant que sa soi difficile a comprendre…
    gros bisous

    Dernière publication sur à coeur ouvert : Et si je parter quesque sa changerais reelement dans vos vies?

  13. véro dit :

    Coucou seb, un petit comm ici pour te souhaiter un joyeux et heureux anniversaire. j’espere que tu feteras dignement et que cette journée t’apportera ce que tu souhaites..
    bisous

  14. AF dit :

    un sacré chef-d’œuvre ce filme c’est le deuxième dans mon top 10, moi aussi je l’ai regardé plusieurs fois pour le bien comprendre, j’ai trop aimé cette idée de ne pas craindre la mort, la mort est un acte de création, la mort est le chemin vers l’extase, death is the road to awe, c’est très agréable ce que j’ai ressenti avec ce filme, les trois ils cherchaient la vie éternelle et je pense qu’ils l’ont trouver quant tom a dit a la reine « je vais mourir  » elle a fait un joli sourire, se qui signifie quelle est satisfaite, satisfaite que tom a compris ce qu’elle voulais qu’il comprenne, est c’est ça ce que izzi a voulu dire a tommy quand elle a parlais de moise le maya, à l’hôpital..
    pour les OST c’est le plus merveilleux truck qu’une oreille peut écouter sur tous « xibalba », « death is the road to awe », « first snow » et « the last man », ca fait des années que je les écoute et j’en ai pas encore assez, y’en a même des gens qui les écoutent sans savoir d’où il viennent, même remarque pour les OST de requiem.

Répondre

Vous devez etre logué pour commenter.