Archive pour 14 février, 2008

Dr House saison 4 épisode 11 … et le 12 juste derrière obligé

Décidement l’un des meilleurs de toutes les saisons confondues.

On y voit un House Amoureux , tenir à un patiente alors qu’il ne l’avais jamais fait auparavant.

Donc l’histoire, dans le pôle Sud, une femme ( Mira Sorvino décidemment trop belle ) tombe et se met à vomir, bien sûr House reçoit le dossier et s’occupe du cas de la jeune femme. Mais comme elle est au pôle Sud ils doivent gérer elle et lui le tout par cam interposées. Et là se crée une alchimie entre les deux car elle, psychiatre, ose lui répondre et être aussi  » méchante  » que lui. Et comme le dit Wilson, le cancerologue,  » c’est la femme parfaite pour House, elle est prêt à partir au bout du monde pour son taf et a une maladie inconnue « ( pour l’instant ).

Mais dans cette épisode House met la pression à ses nouveaux sbyres ^^, il leur fait faire la misère à Cameron juste pour avoir le câble. Mais la scène la plus drôle de l’épisode est quand House est à son appart en cam et lui demande de se mettre nue pour trouver une boule, un nodule. Il lui demande de toucher ses ganglions puis dit  » descendez, descendez doucement  » et là il met Marvin Gaye  » Sexual Heading  » ( comme dans Transformers d’ailleurs ).

Puis comme dans tous les Dr House il trouve enfin à la dernière seconde et lui sauve la vie… Et à la fin on voit la copine de Wilson trop fort c’est …

A voir absolument ! ! !

Episode 12 :  Un épisode axé sur la relation de Wilson et de sa nouvelle compagen que House connait bien sûr car c’était une des prétendantes au poste de Cameron. Donc un House qui fait tout pour briser ou savoir pourquoi elle est avec Wilson ? Si c’est parce qu’elle l’aime ou pour montrer à House qu’elle est toujours là ?

Bref moins bien que le précédant dommage

King Kong de Peter Jackson

King Kong ! ! !

NOTE : 8,5/10

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

J’ai le sentiment d’être un chialeur fou bref tant pis pour ceux qui penseront ça.

Alors hier suite à la victoire de l’OM je me suis lancé dans la énième vision du film de Peter Jackson, devrais-je dire du chef-d’oeuvre de Peter Jackson, King Kong, avec la sublime Naomi Watts, Adrian Brody et Jack Black.

Donc le film démarre dans les années 30, sur un réalisateur raté, Carl Denham, qui se fait couper ses crédits et décide de tourner ses dernières scènes sur une île en forme de crâne « Skull Island« . Il embarque avec lui et par fourberie une jeune femme du nom de Anne Darrow et son scénariste Jack Driscoll( dont Ann est fan absolue ^^ ). Et les voilà partis pour l’île du crâne.

Mais Carl sait que quelque chose se cache là-bas.

Voilà le synopsis de ce film magnifique, bon moi j’ai aimé comme jamais mais j’avoue les trentes premières minutes sont loooongues, il faut attendre leur arrivée sur l’île et la découverte du Roi Kong pour que le film se lance enfin dans un déluge d’effets spéciaux Magnifiques, le facieste de King Kongest génial et la gestuelle impréssionnante ( Ah oui j’oublié c’est Andy Serkis qui par Motion Capture joue le « rôle » de Kong comme il l’avait fait pour Gollum dans la trilogie Seigneur des anneauxet je dis CHAPEAU Mr Serkis ). Puis le fameux combat entre Kong et deux Tyranosaurus Rex en met pleins les yeux tant l’intensité est forte ( quelque part y pas de match mais il les a explosé ^^ ) et aussi une scène dans la version longue ( qui d’ailleurs n’apporte rien de bien intéressant ), et la scène oùKong débarque en ville…

La relation Anne etKong est vraiment superbe, les scènes de moquerie entre ces deux personnages quand Anne jongle ou quand elle se tient sur sa canne et que King Kong la fait tomber avec son doigt et qu’il se met à rire ( même moi je riais ) et c’est d’ailleurs toute la beauté de ce film, cette sorte d’histoire d’amour entre un gorille de 10 mètres et d’une femme belle comme un couché de soleil, aussi incroyable soit-elle est tout à fait crédible. Du moment où il la voit au moment du building on s’attache à cette grosse boule de poils trop attachante. d’autan plus qu’elle aussi c’est amouraché de lui, il a beau être énorme il en ai pas moins attendrissant.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Donc King Kong se fait endormir à l’aide de Chloroforme, un peu gros mais bon on accepte cette dérive, et il est emmené en ville un New-York des années 30 retranscrit à la perfection. Puis il est exposé genre une bête de foire mais bon garder un gorille de 10 mètres même attaché par des chaînes ça ne le fait pas. Mais le gorille n’a qu’une seule obsession c’est de retrouver Anne et il y met tout son coeur détruisant tout sur son passage, et s’enfuit avec elle tout en haut de l’Empire State Building avec des biplans qui lui tirent dessus jusqu’à la chute finale de King Kong est son regard de fou qu’il lance à Anne.

Et voilà 3h15 après le film se termine et on a envie de le regarder encore une fois mais la raison l’emporte il est tard. A conseiller d’urgence et attention on tombe vite sur le charme de cette grosse bêbête ( tiens y a pas des peluches sur Ebay ^^ ).

Pari réussi pour Peter Jackson qui a toujours voulu depuis sa première vision refaire ce film à son image…

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

http://www.dailymotion.com/video/x5zzt

Bilbo the Hobbit serait Menacé non pas possible ! ! !

Bilbo, the hobbit ! ! !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Vous vous souvenez de ce personnage qui trouva l’anneau unique et qui le confia à Frodon son neveu, et bien comme il l’est suggéré dans La communauté de l’anneau, Lui et Gandalf ont combattu un dragon et ils ont vécu moultes aventures.

Et fort du succés de la trilogie SDA, il était obligatoire que le début sorte ( et oui on a toujours le début à la fin ) donc produit par Mr Peter Jackson ( d’ailleurs je viens de finir de regarder King Kong rarement un gorille m’aura ému sérieux ) et réalisé par Mr Guillermo DelToro et bien peut-être que NON.

Les aventures de Bilbon Sacquet, paisible hobbit, qui sera entraîné, lui et 13 nains, par le magicien Gandalf pour récupérer le trésor détenu par le dragon Smaug. Au cours de ce périple, il mettra la main sur l’anneau de pouvoir que possédait Gollum…Après l’action en justice menée par Peter Jackson à l’encontre de New Line, c’est la fondation Tolkien Trust, gérée par les héritiers de l’écrivain J.R Tolkien, qui met à mal la société de production. Elle demande, à raison, sa part du gain après l’énorme succès de la trilogie du Seigneur des Anneaux (près de 6 milliards de dollars depuis 2001), ce qui représenterait une somme avoisinant les 150 millions de dollars (en dommages et intérêts). La fondation aimerait également que New Line soit déchu de ses droits concernant Bilbo Le Hobbit. Toutefois, ce cas extrême ne signifierait pas que le film ne soit jamais mis en chantier. La MGM, qui partage actuellement les droits avec la New Line, en deviendrait alors seule détentrice…

Ps: Le livre est vraiment à lire ^^

News Bond ( allociné ) Vs Scarface ? ? ? ( J’ai les mains faites pour l’or et elles sont dans la merde dixit Tony Montana )

Al Pacino pourrait faire un caméo dans le prochain James Bond,  » Quantum of Solace « , à la tête de l’organisation que combat 007 depuis  » Casino Royale « .

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

Scarface face à James Bond ? Un affrontement qui pourrait devenir réalité, non pas au sein d’un crossover des plus improbables, mais lors de la prochaine aventure de l’agent 007, Quantum of Solace, actuellement en tournage sous la direction de Marc Forster. En effet, selon le site Aint’it Cool News, la production aurait annoncé que le méchant joué par Mathieu Amalric ne serait que l’un des membres de l’organisation terroriste que combat Bond depuis Casino Royale, que le cerveau de celle-ci y apparaîtrait brièvement, et qu’il serait possible qu’il ait les traits… d’Al Pacino !Une rumeur des plus incroyables qui, si elle se concrétisait, confirmerait un retour vers l’esprit des débuts de la saga ( périodes Sean Connery et George Lazenby ). A cette époque, chaque épisode constituait, pour James Bond, un pas supplémentaire vers l’éradication du SPECTRE, et de son chef Blofeld, d’abord personnifié par une main caressant un chat ( Bons baisers de Russie ), puis interprété, tour-à-tour, par Donald Pleasence ( On ne vit que deux fois ), Telly Savalas ( Au service secret de sa Majesté ) et Charles Gray ( Les Diamants sont éternels ).

De plus, Daniel Craig ayant signé pour quatre autres missions ( Quantum of Solace compris ), il serait alors fort probable d’y recroiser sa nouvelle némésis. En attendant, et même si est évoquée la venue d’Al Pacino aux studios anglais de Pinewood pour avril-mai, de très grosses pincettes sont indispensables devant une telle information, et ce pour plusieurs raisons : d’une part, parce qu’une telle présence dénoterait fortement au sein d’un casting volontairement dépourvu de stars de cet acabit ( et aurait pour effet pervers de détourner l’attention de l’intrigue principale du film) ; d’autre part, parce que tout le monde sait qu’avec James Bond, les potins ne meurent jamais…

And the Winner is ……

Harry Potter et le prince de sang mêlé ! ! !

 

Le sondage aura duré 1 mois ( moi qui voulait que ce soit the Dark knight ) bref arrive en deuxième Aucun ( soit j’ai mis des films pourris , soit je sais pas ) et en troisième Indiana Jones et le crâne de cristal.

Donc Harry Potter qui sort le 26 Novembre 2008 ( vu que c’est comme ça je dévoile qui est le prince de sang mêlé ).

Réalisé par un anglais David Yates avec toujours Daniel Radcliffe, Rupert Grint et Emma Watson. Mais aussi Michael Gambon ( Dumbledore ) , Alan Rickman ( hihihi Serevus Rogue ) et Helena Bonham Carter ( Bellatrix Lestrange ) et bien sûr Ralph Fiennes ( Celui-dont-on-ne-prononce-pas-le-nom ).

Alors qu’ Harry Potter débute sa sixième année à l’école des sorciers, il découvre un mystérieux grimoire sur lequel est inscrit  » ce livre appartient au prince de sang-mêlé « . C’est ainsi qu’Harry en apprend plus sur le sombre passé de Voldemort…

Secrets de tournages : Les spectateurs et les lecteurs sont désormais habitués : à chaque rentrée scolaire, Poudlard accueille un nouveau professeur. Dans Harry Potter et le Prince de sang mêlé, c’est le caméléon Jim Broadbent qui se joint aux enseignants, dans le rôle d’Horace Slughorn, professeur de potions.

C’est le nouveau venu Hero Fiennes Tiffin, 11 ans, qui campe le jeune Tom Jedusor ( le futur Voldemort ) lors des scènes de flashbacks. A la ville, ce comédien en herbe n’est autre que le neveu de Ralph Fiennes, alias  » Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom « .

K2000 enfin l’affiche ( trop belle KITT )…

The Knight Rider ! ! !

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

L’histoire de Mike Traceur, le fils caché de Michael Knight. Recruté par son amie d’enfance Sarah Graiman et son père, le physicien Charles Graiman, il rejoint la Fondation Knight, destinée à lutter contre le crime. Charles est l’inventeur de la nouvelle génération de KITT (acronyme de Knight Industries Two Thousand), une voiture dotée de l’intelligence artificielle. Un jour, un dangereux millionnaire approche Charles pour obtenir un modèle de son extraordinaire invention mais ce dernier refuse. Un homme de main est alors chargé de voler KITT et de tuer le père de Sarah…

Teaser et photos dans la suite ….

(suite…)

L’encyclopédie du savoir Relatif et Absolu … par Bernard Werber ! ! !

Nombre d’or :

Le nombre d’or est un rapport précis grâce auquel on peut construire, peindre, sculpter en enrichissant son oeuvre d’une force cachée. A partir de ce nombre ont été construits la pyramide de Chéops, le temple de Salomon, le Parthéon et la plupart des églises romanes. Beaucoup de tableaux de la Renaissance respectent eux aussi cette proportion. On dit que tout ce qui est bâti sans respecter quelque part cette proportion finit par s’effondrer.

On calcule ce nombre d’or de la manière suivante : (1+√5) / 2 = 1,618033988

Tel est le secret millénaire. Ce nombre n’est pas qu’un pur produit de l’imagination humaine. Il se vérifie aussi dans la nature. C’est par exemple le rapport d’écartement entre les feuilles des arbres afin d’éviter que, mutuellement, elles ne se fassent de l’ombre. C’est aussi le nombre qui définit l’emplacement du nombril par rapport à l’ensemble du corps humain.

 

Conscience du futur :

Qu’est ce qui différencie l’homme des autres espèces animales ? Le fait de posséder un pouce opposables aux autres doigts de la main ? Le language ? Le cerveau hypertrophié ? La position verticale ? Peut-être est-ce tout simplement la conscience du futur. Tous les animaux vivent dans le présent et la passé. Ils analysent ce qui survient et le comparent avec ce qu’ils ont déjà expérimenté.

Par contre l’homme, lui, tente de prévoir ce qui se passera. Cette disposition à apprivoiser le futur est sans doute apparue quand l’homme, au néolithique, a commencé à s’intéresser à l’agriculture. Il renonçait dès lors à la cueillette et à la chasse, sources de nourritures àléatoires, pour prévoir les récoltes futures. Il était désormais logique que la vision du futur devienne subjective et donc différente pour chaque être humain. Les humains se sont donc mis tout naturellement à élaborer un language pour décrire ces futurs. Avec la conscience du futur est né le language qui le décrirait. Les langues anciennes disposaient de peu de mots et d’une grammaire simpliste pour parler du futur alors que les langues modernes ne cessent d’affiner cette grammaire.

 

Paradoxe d’Épiménide :

A elle seule, la phrase  » cette phrase est fausse  » constitue le paradoxe d’Épiménide. Quelle phrase est fausse ? Cette phrase. Si je dis qu’elle est fausse, je dis la vérité. Donc elle n’est pas fausse. Donc elle est vraie. La phrase renvoie à son propre reflet inversé. Et c’est sans FIN.

12