David Fincher …

Né le 10 Mai 1962 à Denver 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit   Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Après avoir travaillé pour ILM ( société de Georges Lucas ) et fort de cet acquis, il réalise en 1992 son premier long métrage Alien 3 ( pas le meilleur mais celui où Ripley meurt quoique ^^ ) nommé à l’oscar des meilleurs effets spéciaux …. —>

 

 

Il enchaine ensuite avec Seven ( Brad Pitt et Morgan Freeman ),thriller basé autour des Septs pêchés capitaux ( la gourmandise, l’avarice, la paresse, l’orgueil, la luxure, l’envie et la colère ), l’histoire prenante au final vraiment magnifique et un Brad Pitt excellent et un Kevin Spacey en John Doe terrifiant, qui acquiert un succés immédiat, et démontre son talent.

Puis il réédite le thriller avec The Game ( Michael Douglas et Sean Penn ) où Sean Penn offre à son frère comme cadeau Un jeu, qui peu à peu va tourner au cauchemard. Le film ne remporte pas le succés ni au niveau du pubic, ni de la critique, mais Fincher ne se décourage pas pour autant. Et arrive selon moi son meilleur film…

Fight Club, tiré d’un roman de Chuck Palahnuick, film qui va très vite devenir culte ( avec Brad Pitt, Edward Norton et Héléna Boham Carter ), où le narrateur, sans identité précise, vit seul, comme beaucoup d’autres personnes seules qui connaissent la misère humaine, morale et sexuelle. C’est pourquoi il va devenir membre du Fight club, un lieu clandestin ou il va pouvoir retrouver sa virilité, l’échange et la communication. Ce club est dirigé par Tyler Durden, une sorte d’anarchiste entre gourou et philosophe qui prêche l’amour de son prochain. Une satire du monde dans lequel on vit qui fait réfléchir, mais aussi un film psychologique  » A-t-on vraiment des besoins matériels ? « .

Panic Room suit, avec Jodie Foster, Forrest Whitaker et Jared Leto, un huis clos où de cambrioleurs veulent un magot caché dans la chambre secrete d’une maison que vienne d’acheter une mère et sa fille ( décevant même si le film est pas mauvais dans l’ensemble ).

Puis cinq ans après il nous revient avec encore un thriller mais cette fois sur l’histoire vraie et les agissements d’un des pus célèbres tueur en série de l’histoire des États-Unis le Tueur du Zodiaque : ZodiacZodiac, l’insaisissable tueur en série qui sévit à la fin des années 60 et répandit la terreur dans la région de San Francisco, fut le Jack l’Eventreur de l’Amérique. Prodigue en messages cryptés, il semait les indices comme autant de cailloux blancs, et prenait un malin plaisir à narguer la presse et la police. Il s’attribua une trentaine d’assassinats, mais fit bien d’autres dégâts collatéraux parmi ceux qui le traquèrent en vain.
Robert Graysmith, jeune et timide dessinateur de presse, n’avait ni l’expérience ni les relations de son brillant collègue Paul Avery, spécialiste des affaires criminelles au San Francisco Chronicle. Extérieur à l’enquête, il n’avait pas accès aux données et témoignages dont disposait le charismatique Inspecteur David Toschi et son méticuleux partenaire, l’Inspecteur William Armstrong. Le Zodiac n’en deviendrait pas moins l’affaire de sa vie, à laquelle il consacrerait dix ans d’efforts et deux ouvrages d’une vertigineuse précision… Un excellent film et comme je l’ai déjà dit un phrase du tueur dans ses lettres dans les années 60  » J’espère que l’on fera un film sur mon histoire « .

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Et enfin il tourne sa troisième collaboration avec Brad Pitt, The curious case of Benjamain Button, avec aussi Cate Blanchett, adapté d’une nouvelle homonyme de F. Scott Fitzgerald (  L’histoire étrange de Benjamin Button, un homme ordinaire qui, à l’aube de la cinquantaine, se met subitement à rajeunir. Il tombe amoureux d’une femme de 30 ans. Mais comment continuer à l’aimer s’il ne cesse, année après année, de remonter le cours de sa propre existence ? )

  

 


3 commentaires

  1. pitouwh dit :

    Enorme réalisateur, y a pas à dire, et qui me fait bien marrer quand il se lache avec sa caméra (le traveling à travers l’anse de la cafetière dans Panic Room).

    Par contre, je dois être une des seules personnes au monde à penser cela mais, pour moi, Alien 3 est le meilleur de la série. Rien que pour le monstrueux dernier acte avec la poursuite dans les couloirs, hyper stressant et galvanisant à la fois.

    Dernière publication sur The Geek Show : Critique ciné : J'accuse

  2. Sébastien dit :

    moi le 2eme j’adore et le 1

  3. snaven dit :

    Pas glop le spoiler sur Alien 3… Et oui, tout le monde n’a pas vu toute la saga.

    Enfin bon, puisque tu maintiens un vrai/faux suspens avec « quoi que »… Je t’absous.

    Dernière publication sur Guide Approximatif Rédigé par un Geek Lobotomisé : https://opalescenceprogrammee.wordpress.com/

Répondre

Vous devez etre logué pour commenter.