V for Vendetta de James McTeigue

V for Vendetta ! ! ! Guy Fawkes

Sortie le 19 Avril 2006

NOTE : 9/10

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Le film qu’il faut voir ! ! !

Un film surprenant «  V pour Vendetta  » , réalisé par James Mcteigue , mais surtout écrit par les frères Wachowsky et tiré d’une bande dessiné éponyme écrite par Alan Moore et illustré par David Lloyd en 1981 , avec Nathalie Portnam et Hugo Weaving .

Que dire de ce film : http://fr.wikipedia.org/wiki/V_pour_Vendetta_(film))

Londres XXIème siècle , Evey ne veux pas oublier l’homme qui lui sauva la vie et qui le permit de domner ses peurs. Dirigé par le tyran Adam Sutler qui s’est proclamé ” Haut chancelier ” , l’Angletterre est devenu une dictature au nom de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme. Un soir Evey , en rendant visite à un ami , fut sauvé in extremis par un mystérieux homme masqué  qui se présente sous le nom de V. La prenant sous son aile V lui fit découvrir son univers et sa vision du monde actuel, jamais elle ne vera son visage mais elle deviendra à la fois son unique élève , sa seule amie et surtout le seul amour de sa vie.

Film au message fort ( La phrase d’accroche de l’affiche, qui mentionne la date du 5 novembre (« Remember, remember, the fifth of november » / « Rappelle-toi, rappelle-toi, le 5 novembre ») fait référence au 5 novembre 1605, date à laquelle un catholique du nom de Guy Fawkes et ses amis conspirateurs ont essayé de faire exploser le Parlement (alors que le roi James Ier se trouvait à l’intérieur) car ils étaient en désaccord avec la politique du Roi concernant les Protestants. Mais le complot, appelé « Conspiration des Poudres » a été découvert. Ainsi, Guy Fawkes et ses amis ont été exécutés pour trahison. A la suite de cette atteinte à la royauté, le 5 novembre est devenu une célébration en Angleterre consistant à brûler des représentations de Guy Fawkes tout en allumant des feux d’artifices. « Fawkes fut un des premiers anarchistes. Il nous sembla une excellente source d’inspiration pour notre personnage », confie David Lloyd. ). ( source Allociné )

Dans un monde qui peut se présenter à nous , V nous apprend à travers ses faits et ses actes que les mots et les idées sont plus importantes que tout car on ne les oublie JAMAIS . Et le message passe tout seul au fil du film aux répliques superbes ( hein Jb ) surtout le passage de la rencontre à écouter en V.O bon je vous le donne

” Voilà ! Vois en moi l’image d’un humble vétéran de vaudeville distribué vicieusement dans les rôles de victime et de vilain par les vicissitudes de la vie. Ce visage, bien plus qu’un vil vernis de vanité, est un vestige de la vox populi aujourd’hui vacante, évanouie. Cependant cette vaillante visite d’une vexation passée se retrouve vivifiée et a fait vœu de vaincre cette vénale et virulente vermine vantant le vice et versant dans la vicieusement violente et vorace violation de la volition. Un seul verdict, la vengeance, une vendetta telle une offrande votive mais pas en vain car sa valeur et sa véracité viendront un jour faire valoir le vigilant et le vertueux. En vérité ce velouté de verbiage vire vraiment au verbeux, alors laisse-moi simplement ajouter que c’est un véritable honneur que de te rencontrer. Appelle-moi V. »

Pour moi c’est trop fort , en tout cas le film n’a pas eu le succés qu’il méritait et c’est le genre de film qu’après l’avoir vu on en redemande . Et oui je suis sûr que certains critiqueront la scène où il se retrouve face à plusieurs hommes armés mais ça va tellement bien avec le personnage bref j’ai adoré point.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

  

 


3 commentaires

  1. pitouwh dit :

    Très jolie allitération en « v » dans la réplique !

    J’aime beaucoup aussi ce film qui m’a foutu de sacré frissons lors de son final explosif (avec la musique et les gens déguisés, ça déchire grave sa mère !). Et puis il y a cette réplique dont la sonorité résonne encore à mes oreilles : « Remember, remember, the fith of november »…

    Il a trop la classe, V !

    Dernière publication sur The Geek Show : Critique ciné : Invisible Man

  2. snaven dit :

    Ah je me souviens un film dont j’attendais énormément la sortie, finalement bien qu’il m’ait plu je ne l’ai pas revu, ça m’a donné envie de me rafraîchir un peu la mémoire ton article.

    Malgré toute la partie suivant le flic qui enquête sur lui peu intéressante, V sait quand même s’y prendre pour avoir la classe et nous faire vibrer. Décidément les super-héros sans super-pouvoirs sont vraiment les meilleurs.

    Dernière publication sur Guide Approximatif Rédigé par un Geek Lobotomisé : https://opalescenceprogrammee.wordpress.com/

  3. historien dit :

    Un film absolument génial, très corrosif, et qui fait réfléchir sur les égarements du pouvoir et de la société…
    Natalie Portman est sublime et bouleversante. Quant à Hugo Weaving, il est extraordinaire dans le rôle de V.
    A avoir dans sa DVDthèque, absolument !!!

Répondre

Vous devez etre logué pour commenter.