Pourquoi ces films dérangent-ils ?

Vraiment pas mal cette idée sur les films indépendants ceux dont les grosses industries du cinéma ne veulent pas. Pourquoi ne veulent-ils pas produire ce genre de film ?  Qui loin d’être des navets sont de véritables chefs d’oeuvres : bon de mon mieux lol

-  » Good night and good luck » de Georges Clooney avec Georges Clooney et
David Strathaim, produit par Métropolitan FilmExport, ce film relate le combat mené par Edward R. Murrow, présentateur du journal TV des années 50, et le producteur Fred Friendly, pour mettre fin à la carrière du sénateur McCarthy et sa chasse aux sorcières anti-communiste. Il est filmé en noir et blanc, et le titre du film est la phrase avec laquelle Murrow clôturait régulièrement ses émissions.

-  » The constant Gardener » réalisé par Fernando Meirelles avec Joseph Fiennes et Rachel Weisz, produit par MarsDistribution, il raconte que dans une région reculée du nord du Kenya, Tessa Quayle, une brillante avocate aussi militante que passionnée, est retrouvée sauvagement assassinée. Le médecin africain qui l’accompagnait est porté disparu, et tout porte à croire qu’il s’agit d’un crime passionnel. Sandy Woodrow, Sir Bernard Pellegrin et les autres membres du Haut commissariat britannique s’imaginent que l’époux de Tessa, leur discret et modeste collègue, Justin Quayle, ne cherchera pas à prendre l’affaire en main. C’est bien mal le connaître…

Et pleins d’autres comme on m’a si bien cités  » Dans la vallée d’Elah  » , « Blood Diamond  » ,  » Hôtel Rawanda  » etc… mais surtout un dont j’ai fait le choix de parler car c’est celui que je préfère et qui m’a le plus plus mais de loin, et ce film tout le monde qui aime le cinéma le connaît forcément car c’est  » Lord of War  » .

 Alors réalisé par Andrew Niccol (  » Bienvenue à Gattaca  » un superbe film vraiment ,  » Simone » avec Al Pacino et aussi c’est lui qui a écrit le scénario de  » The Truman Show » avec Jim Carrey, pas mal quoi ) , avec Nicolas Cage , Ethan Hawke et Jared Leito, le film raconte, ( mais avant cette réplique du début  » on dit que sur Terre 1 homme 12 est armé, il me reste à trouver les 11 autres » ), l’histoire de Yuri Orlov, né en Ukraine avant l’effondrement du bloc soviétique, Yuri arrive aux Etats-Unis avec ses parents. Il se fait passer pour un émigrant juif…
Audacieux et fin négociateur, il se fait une place dans le trafic d’armes. Les énormes sommes d’argent qu’il gagne lui permettent aussi de conquérir celle qui l’a toujours fasciné, la belle Ava.
Parallèlement à cette vie de mari et de père idéal, Yuri devient l’un des plus gros vendeurs d’armes clandestins du monde. Utilisant ses relations à l’Est, il multiplie les coups toujours plus risqués, mais parvient chaque fois à échapper à Jack Valentine, l’agent d’Interpol qui le pourchasse. Des luxueux immeubles new-yorkais aux palais des dictateurs africains, Yuri joue de plus en plus gros. Convaincu de sa chance, il poursuit sa double vie explosive, jusqu’à ce que le destin et sa conscience le rattrapent…

Voilà pour l’histoire mais ce qui est encore plus frappant dans ce film c’est la fin, un face à face entre Nicolas Cage et Ethan Hawke, cette scène se passe dans une pièce où Valentine interroge Yuri et qu’il lui dit  » tu es cuit , on a toutes les preuves » et là Yuri répond  » Dans 2min un homme va venir et il te dira bravo bien joué, tu auras une promotion et moi je serais libre ! ! » , et là nous pauvre spectateur que nous sommes on se dit mdrr ils vont pas relâcher un trafiquant d’armes, et là un homme arrive et tout se passe comme il avait dit avec cette FAMEUSE réplique vraiment magnifique ( horrible mais tellement réelle ) :  » Je suis un mal nécessaire  » en disant ça il dit tout.

Et on comprend pourquoi les gros studios ne produisent pas ce genre de film, car ça inculpe leur propre pays, Yuri vend des armes pour la guerre mais la guerre profite à ceux qu’ils ne veulent pas qu’elle s’arrête ( non pas de nom de pays je veux pas de procés ). Et c’est malheureux mais trop d’actualité, voilà pourquoi on ne produit pas un film qui nous incrime ce serait comme l’avouer donc être coupable, je n’aurais pas vu Warner Bros produire  » Lord of War  » impossible ils se feront sauter leurs Q.G , de toute façon on le sait et il faut des petites boîtes de production qui permettent à ce genre de film de voir le jour car la vérité aussi triste soit-elle vaut le coup d’être connue. Alors vive les studios indépendants

Ps : Mes références et répliques sont de têtes alors excusez moi si je me trompe , et c’est un avis personnel donc sur ce . Bon film.

 


Un commentaire

  1. Kjiby dit :

    Vote sur le sujet: Très bien mais on peut toujours mieux faire ^^
    En tout cas super bien développé celui sur Lord of War, on aurait aimé que les autres films soient aussi creusé :p

    Sebouz :  » j’aurai voulu les développer mais j’ai fait un choix pour ne pas faire un article de 2 pages certes un choix pas judicieux je vois mais un choix fait lol qui sait l’un de ces films est peut-être dans celui de ma vie que j’aime et dont je vais parler comme 8mm ^^  » hi hi hi

Répondre

Vous devez etre logué pour commenter.